Scroll To Top
FLASH
  • Le président zimbabwéen Robert Mugabe a démissionné (président du Parlement)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Le directeur de l’ADE de Mascara l’affirme

Le problème d’eau définitivement résolu en 2018

©D. R.

Réagissant au problème récurrent de l’alimentation en eau potable qui se pose avec acuité à Mascara, le directeur de wilaya de l’ADE a animé, en fin de semaine, un point de presse où il a tenu à rassurer les citoyens sur ce dossier, promettant que le problème de l’AEP sera résolu définitivement en 2018.
“Nul ne peut nier les difficultés rencontrées par l’ADE pour satisfaire les populations, car elle est, elle-même, confrontée à la pénurie d’eau en période de sécheresse. Les communes seront alimentées par l’eau de mer (MAO) H24 progressivement en fonction de la réception et de la mise en service des projets confiés à diverses entreprises. Ces travaux accusent des retards considérables, car ces entreprises sont tributaires de certains paramètres que le citoyen ignore. Les entrepreneurs ont été sommés de renforcer leurs chantiers pour rattraper ces retards”, a-t-il dit en substance. Outre ce volet, d’autres sujets ont été abordés et débattus, notamment le problème des fuites d’eau. “Certaines communes assurent elles-mêmes la gestion de l’AEP et sont donc responsables de ce problème. Puis il y a des fuites qui résultent des travaux de raccordement du gaz et de l’eau confiés à des entreprises aussi bien publiques que privées. Avec ses propres moyens somme toute limités, l’ADE intervient pour colmater les brèches mais cela reste insuffisant”, expliquera-t-il.

A. Benmechta


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER