Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

APW DE AÏN TÉMOUCHENT

Le secteur de la santé sous la loupe

L’APW préconise des mesures pour une meilleure prise en charge des malades. © D.R

La situation de ce secteur important a été au cœur d’un riche débat au sein de cette institution.

La seconde session en plénière de l’assemblée populaire de la wilaya, qui s’est déroulée tout récemment, a été consacrée à l’examen de plusieurs dossiers dont celui du secteur de la santé présenté par la commission de la santé, de la protection de l’environnement et de l’hygiène. La situation de ce secteur important a été au cœur d’un riche débat au sein de cette institution où la commission a relevé plusieurs insuffisances lors de ces visites effectuées sur le terrain à travers l’ensemble des établissements sanitaires. Conçu pour être un hôpital d’une capacité de 60 lits, l’établissement sanitaire d’El-Amria considéré comme un chef-d’œuvre réalisé sur une superficie de 9000 m2, doté de tous les équipements nécessaires de dernière génération ne fonctionne qu’à travers ses deux services, les UMC et la maternité, et ce, en attendant toujours son véritable statut d’hôpital pour pouvoir bénéficier d’une dotation de médecins spécialistes. Les élus ont relevé que sa capacité d’accueil (60 lits) est loin de répondre aux besoins de la population des daïras d’El-Amria et d’El-Malah et leurs environs estimée à 50 000 âmes avec l’absence d’un incinérateur dans son environnement immédiat. Au niveau de l’EH de Béni Saf, une seule couveuse fonctionne contre trois couveuses en panne, selon le rapport de la commission ad hoc qui fait état aussi de l’absence d’un explorateur de la fonction respiratoire (EFR) des maladies pulmonaires et d’un ophtalmologue, et ce, en dépit de l’existence d’un service doté d’un matériel hypersophistiqué. Alors qu’à l’EPH de Hammam Bou Hadjar, une longue distance sépare le bloc opératoire et le service de la maternité qui met à mal les parturientes dans leur pudeur lors de leurs déplacements et que l’absence de service d’ophtalmologie et de cardiologie à Hammam Bou Hadjar se fait ressentir selon les élus, les services d’ophtalmologie, d’oncologie et le laboratoire d’analyses de l’EHS Dr Benzerdjeb font face à une grosse pression. Ajouter à cela l’IRM et le scanner se qui étaient en panne lors de la visite de la commission de l’APW. Celle-ci a remarqué la vieillesse de la majorité des générateurs de sang des établissements Ahmed-Medaghri, Béni Saf et de Hammam Bou Hadjar alors que l’ensemble des établissements sanitaires souffrent de l’insuffisance criant de cardiologues, ophtalmologues, gynécologues, neurologues, anesthésistes et radiologues. À ce titre, l’APW recommande la création d’un bloc opératoire à proximité de la maternité de l’EPH de Hammam Bou Hadjar, l’extension de la capacité d’accueil de l’hôpital d’El-Amria du nombre de lits pour répondre aux besoins de la population avec l’ouverture d’un centre d’hémodialyse, de doter les EPH Ahmed-Medaghri de Aïn Témouchent, de Hammam Bou Hadjar et de Béni Saf de nouveaux appareils d’hémodialyse de dernière génération qui répondent aux normes mondiales, de renforcer les établissements avec des appareils radioscopiques numériques, scanners  de type 64 BT et la réactivation de l’IRM de l’EH Dr Benzerdjeb, renforcer le service d’ophtalmologie de l’EPH de Béni Saf d’un ophtalmologue sachant que cet établissement fut dans un passé récent un pôle dans la chirurgie ophtalmologique.


M. LARADJ

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER