Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Relizane

Le transport public absent pendant l'Aïd

Décidément, rien ne semble inquiéter les transporteurs privés. En effet, ces derniers n’ont pas vraiment dérogé à la règle lors de ces jours de fêtes religieuses. Ainsi, toutes les stations urbaines à Relizane étaient désertes, ou presque, durant ce premier jour de l’Aïd El-Adha. Seuls les bus bleus de l’ETCR, l’entreprise publique de transport urbain, ont assuré la desserte des citoyens durant cette journée de fête marquée, faut-il le souligner, par une vague de chaleur exceptionnelle. Les autres transporteurs privés ont brillé par leur absence, et ce, au grand dam du citoyen. Les services de la direction des transports sont, encore une fois, dans le collimateur de la population. Des réquisitions aux transporteurs étaient, sans doute, un des moyens de gérer la situation et garantir, par conséquent, le transport urbain à une population désabusée qui ne savait plus à quel saint se vouer. Une aubaine pour les taxieurs qui en ont profité pour doubler, voire tripler leurs tarifs durant ce premier jour de l’Aïd El-Adha.

Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER