Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Belacel (Relizane)

Le village Merainia sans école

Les habitants du village Merainia, dans la commune de  Belacel, se plaignent de l’absence d’un établissement primaire. Cet état de fait cause beaucoup de peine aux élèves dudit village qui sont contraints de se déplacer vers les localités voisines.
Les élèves du cycle primaire souffrent le martyre à cause de ce déficit. Ceux-ci, en effet, sont contraints de se déplacer vers les localités voisines pour rejoindre leurs établissements. Cette situation préoccupe les parents qui ont en maintes fois sollicités les élus locaux qui ont succédé à  la tête de la municipalité, pour réclamer une structure scolaire afin de mettre un terme à ce problème qui s’accentue en période hivernale. Certains parents à faible revenu ne peuvent pas assurer les frais de scolarisation et de transport pour leurs enfants, ce qui pousse certains élèves à abandonner leurs études. Beaucoup d’entre eux souffrent du trajet qu’ils parcourent quotidiennement et certains trouvent des difficultés à faire face aux frais de transport.
Effectivement, le manque de moyens de transport scolaire est un désagrément qui complique davantage la situation. Ils interpellent les responsables locaux afin de se pencher sur ce problème et d’agir au profit de leurs enfants. La réalisation d’une école primaire reste le souhait des parents d’élèves qui sont convaincus que la construction d’une telle structure soulagera non seulement leurs enfants mais eux aussi.
Les parents qui s’inquiètent du sort de leurs enfants lancent un appel de détresse aux responsables concernés afin de trouver une solution qui mettra fin à leurs souffrances.


E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER