Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Les officines pharmaceutiques à Mostaganem n’assurent pas la permanence

Les citoyens lourdement pénalisés

Les horaires appliqués par les officines pénalisent énormément les malades chroniques et les cas urgents. © D.R

Pis encore, la grande majorité ne travaille pas le vendredi, au grand dam de la population.

Des citoyens de certaines localités sont montés au créneau et ont rouspété contre cette décision irréfléchie imposant des horaires rigides et inacceptables qui n’arrangent pas l’intérêt de ceux voulant acheter, parfois à crédit, des médicaments chez leur pharmacien habituel après les heures de travail.

Dans la wilaya de Mostaganem qui compte 32 communes, les officines pharmaceutiques n'assurent pas la permanence durant la nuit. Pis encore, la grande majorité de ces pharmacies ne travaille pas le vendredi, au grand dam de la population. En effet, le soir, la plupart des officines baissent le rideau vers 21h au plus tard, et celles qui restent ouvertes ne vont pas au-delà de 23h.

Cette situation pénalise énormément les malades chroniques et les cas urgents survenant tard dans la nuit. “Vendredi dernier, j’ai fait plusieurs kilomètres pour trouver une officine ouverte. En plein jour, les officines qui se trouvent à quelques encablures de la maternité étaient fermées pour des raisons qu’on ignore”, nous dira un habitant.

Dans ce contexte, les modalités d’organisation de la garde des officines de pharmacie viennent d’être fixées par un arrêté de la direction de la santé, qui a pour objet de fixer les modalités d’organisation de la garde des officines de pharmacie, en application des dispositions de l’article 209 de la loi n°85-05 du 16 février 1985 relative à la protection et la promotion de la santé.

Le texte fixe notamment les horaires de garde pour les vendredis et jours fériés de 8h à 19h et la nuit de 19h à 8h. Il précise également que le pharmacien qui assure la garde de nuit bénéficie d’une journée de récupération le lendemain de la garde, ajoutant qu’en dehors de la garde dont les horaires sont fixés par voie réglementaire, les pharmaciens d’officine doivent respecter les horaires d’ouverture et de fermeture.

La pharmacie doit rester ouverte d’une manière continue de 8h00 à 19h00 et exceptionnellement jusqu’à 22h00 après accord du directeur de la santé de wilaya, en fonction des spécificités de la zone d’implantation de l’officine. La liste des officines de pharmacie devant assurer la garde par commune est établie par le directeur de la santé de wilaya 15 jours avant le début de chaque mois en concertation avec les représentants des pharmaciens d’officine. 

 


E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER