Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Chlef : Sans eau depuis plusieurs années

Les habitants de Cheraïria interpellent le wali

Les habitants de la localité rurale de Cheraïria dans la commune de Sendjas, située à quelques kilomètres seulement au sud du chef-lieu de la wilaya de Chlef, vivent le calvaire de la soif depuis plusieurs années. Selon des témoignages recueillis auprès de plusieurs habitants, la situation est devenue, avec le temps, ingérable, voire insupportable. “Bien qu’un important réservoir d’eau ainsi que sa conduite principale soient situés juste à proximité de nos habitations, nous vivons depuis longtemps le spectre de la soif qui se durcit davantage au fil des années. Toutes nos doléances et plaintes adressées individuellement et collectivement aux autorités locales compétentes de notre commune et de la wilaya aussi n’ont donné, à ce jour, aucun résultat. Tous les destinataires de nos multiples correspondances, continuent d’observer continuellement un mutisme énigmatique et plus qu’inquiétant. Comment peut-on vivre sans eau en cette période caniculaire ? Plus grave encore, les services de notre commune attribuent régulièrement des autorisations à des propriétaires de citernes tractables pour s’alimenter en eau à partir du même réservoir pour nous la (eau) revendre par la suite et à des prix exorbitants !”, dénoncent enfin plusieurs des habitants de la localité de Cheraïria qui interpellent, pour la énième fois, le wali afin que des solutions définitives soient trouvées à leur épineux problème.      

                              AHMED CHENAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER