Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

EL-MOUAMNIA (CHLEF)

Les habitants interpellent le wali

©D. R.

Les habitants de la localité d’El-Mouamnia dans la commune de Chlef affichent toujours leur colère, désarroi et indignation à l’égard des travaux relatifs à la réalisation de la route qui existe depuis l’ère coloniale, et qui relie leur village à l’école primaire Mohamed-Mokhtari qui n’ont toujours pas démarré. D’après les représentants du comité de leur quartier, l’entreprise qui a été désignée pour prendre en charge les travaux de réalisation de cette route dont la longueur est de 1 000 ml, a été tout simplement empêchée de les entamer par certains agriculteurs riverains qui s’opposent à ce projet. “L’entreprise n’a pu bitumer, à ce jour, que 400 m de la totalité de la route. Quant aux autres 600 m, ils sont dans un état lamentable, voire carrément impraticables malgré les quelques travaux de rafistolage effectués par les habitants eux-mêmes”, expliquent nos interlocuteurs qui racontent avec peine et douleur les difficultés qu’ils rencontrent ainsi que leurs enfants lorsqu’ils empruntent cette route aussi bien en hiver qu’en été. “Ce sont surtout nos personnes âgées et nos enfants qui sont pénalisés car ils pataugent dans la boue pendant la période des pluies et respirent de la poussière en été en marchant sur cette route”, ajoutent encore les mêmes habitants à El-Mouamnia avant de préciser que celle-ci (la route en question) dispose de pylônes électriques, de câbles téléphoniques et autres pour la liaison internet, “c’est pourquoi, sa remise à neuf s’avère plus qu’ indispensable”. Pour ce qui est des agriculteurs riverains qui sont contre la réalisation de ce projet, nos interlocuteurs rappellent qu’ils sont en train d’agir dans l’illégalité. “Cette route a fait déjà l’objet, il y a quelques semaines, d’une visite de travail de la part d’une commission qui était composée de plusieurs membres de l’APC et des services de l’ordre public pour constater ensemble, sur les lieux, l’avancement des travaux en question. La surprise de ces membres fut grande lorsqu’ils ont remarqué que ces mêmes travaux n’ont pas encore démarré. Mais les opposants à ce projet n’ont voulu rien savoir et continuent d’empêcher l’entreprise de faire son travail, malgré les décisions et les mises en garde de ladite commission. C’est la raison pour laquelle, nous exigeons aujourd’hui l’intervention du wali afin que cet épineux problème soit définitivement résolu !” se révoltent enfin les habitants de la localité d’El-Mouamnia.

CHENAOUI Ahmed


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER