Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

HaÏ Abed à SOBHA (CHLEF)

Les habitants réclament des infrastructures de loisirs

Situé dans la commune de Sobha au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Chlef, la cité Abed, ou haï Abed compte pas moins de 500 habitants.
Selon des sources administratives locales, cette cité est considérée comme l’une des importantes de la commune, notamment en matière de population avec un grand nombre de jeunes. “Malgré leur nombre qui demeure considérable, ces jeunes manquent de tout et restent constamment livrés à eux-mêmes à longueur d’année”, lancent d’emblée les habitants de la cité Abed se trouvant non loin du centre de la ville de Sobha. Pour les mêmes habitants, l’absence d’aires de jeux, de stades ou encore de salles de loisirs dans cette partie de la commune, a rendu la vie quotidienne de l’ensemble des jeunes plus difficile, voire insupportable.  
Ce grand vide risque de faire de ces nombreux jeunes des parasites qui peuvent porter préjudice à la société “si ce n’est la sagesse et la compréhension de plusieurs d’entre eux qui se sont constitués en associations, et qui n’arrêtent pas de mener des campagnes de sensibilisation afin d’éviter une quelconque débauche dans la cité”. Selon les mêmes témoignages, nous avons également appris que ces jeunes qui constituent une importante catégorie de la société au niveau local, qui ne pratiquent aucune activité culturelle ou sportive en l’absence d’infrastructures appropriées, ne trouvent rien à faire en dehors des heures d’études ou de travail. “C’est pourquoi nous insistons auprès des autorités locales de la wilaya pour qu’elles prennent notre préoccupation en considération afin d’épargner nos jeunes d’une quelconque fuite vers l’inconnu qui nous inquiète de plus en plus au fil des jours”, ajoutent enfin nos interlocuteurs.

AHMED CHENAOUI 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER