Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

HAÏ CHEGGA À CHLEF

Les habitants réclament la réouverture de l’ex-antenne communale

L’ex-antenne communale de haï Chegga dans la commune de Chlef est fermée depuis plusieurs années, car squattée par un citoyen illicitement à des fins personnelles. Selon des témoignages recueillis auprès des habitants du même quartier et du contenu de leurs plaintes adressées dernièrement aux autorités locales compétentes de la wilaya, l’individu s’est même permis de construire une clôture autour de l’établissement tout en fermant le passage qui mène vers son entrée principale. Face à cette situation et devant la colère des citoyens de la même localité, les responsables concernés ont immédiatement réagi. Mais sur le terrain, l’occupant des lieux “sans droit ni titre”, y demeure toujours. “Pourtant, le wali et le chef de daïra de Chlef ont officiellement saisi le P/APC qui a, pour sa part, demandé illico presto à l’inspecteur de l’urbanisme et de la construction de la daïra et au délégué communal de haï Chegga-copies des documents en notre possession- de prendre les mesures qui s’imposent pour que l’indélicat occupant évacue les lieux dans les plus brefs délais. Chose qui n’est toujours pas faite, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous interpellons, une nouvelle fois, le wali afin que le nécessaire soit fait, car nous avons plus que jamais besoin de cette structure administrative au sein de notre localité”, expliquent enfin les nombreux plaignants de haï Chegga qui étaient chaque fois accompagnés des membres de l’association de leur quartier.


CHENAOUI A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER