Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

LOTISSEMENT EZZITOUNE À CHLEF

Les habitants réclament l’aménagement urbain

© D.R.

Situé non loin du centre-ville de Chlef, à proximité de la septième sûreté urbaine, le lotissement Ezzitoune manque toujours d’aménagement. Selon des témoignages recueillis auprès des habitants de ce lotissement, le projet relatif à la réalisation de l’aménagement en question existe depuis plusieurs années, mais il n’a jamais pu voir le jour pour des raisons qu’ils ignorent. “Bien qu’il se trouve à une cinquantaine de mètres de la maison de la culture, les travaux concernant la réalisation de cet aménagement n’ont toujours pas démarré d’une manière efficace. Pourtant, tout le monde est au courant du calvaire que nous vivons aussi en été qu’en hiver à l’intérieur de notre site”, tiennent à expliquer plusieurs habitants du même lotissement. Toujours selon ces derniers, dont le président de l’association locale de quartier, l’aménagement en question est évalué financièrement à 20 milliards de centimes. Par ailleurs, d’après certaines sources, c’est tout simplement en raison d’un manque de crédit que ce projet, que les habitants de hay Ezzitoune attendent avec impatience, n’est toujours pas lancé. “Nous craignons que l’aménagement concernant notre lotissement, que nous attendions depuis des années, serait affecté à hay Meddahi juste à côté. À ce jour, quelques poteaux d’éclairage public et de simples travaux de bitumage superficiels et insignifiants sur une distance de 100 m ont été entrepris anarchiquement à l’intérieur de notre lotissement”, ajoutent nos interlocuteurs, qui invitent le wali à visiter les lieux et prendre les mesures qui s’imposent.


AHMED CHENAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER