Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

éclatement d’une canalisation des eaux usées à OULED MOHAMED (CHLEF)

Les habitants redoutent le pire

Le risque d’infiltration des eaux usées dans les canalisations d’AEP inquiète la population. ©D. R.

Le danger est imminent car avec la récente apparition du choléra, les citoyens de cette localité sont de plus en plus inquiets.

Les habitants de la zone 7 à Ouled Mohamed dans la commune de Chlef sont toujours sur le qui-vive depuis l’éclatement de la canalisation des eaux usées dans leur localité. Selon des témoignages recueillis auprès de plusieurs d’entre eux, la conduite en question, endommagée depuis quelques mois et qui n’est toujours pas réparée, rejette complètement les eaux usées qu’elle n’arrive plus à contenir ni faire évacuer vers les principaux regards. “La répugnante odeur qui s’exhale de cette même conduite et que nous n’arrivons plus à supporter, envahit complètement non seulement notre univers mais également nos maisons. Nous vivons de jour comme de nuit, surtout en cette période caniculaire, le spectre de l’angoisse car nous sommes tous sur le qui-vive de peur que ces eaux usées qui se déversent à partir de cette canalisation qui ne fonctionne plus, s’infiltrent progressivement dans les conduites d’AEP. Il s’agit d’une situation qui peut facilement dégénérer et provoquer ainsi la terrible épidémie de choléra.  Avec ces eaux usées qui coulent à ciel ouvert et qui inondent presque l’ensemble du quartier, ce sont différentes bestioles nuisibles dont des moustiques qui ne cessent de nous attaquer malgré toutes les précautions prises. L’origine de cet éclatement se trouve au niveau de la conduite principale des eaux usées située juste devant l’entrée de l’ancien CEM. Nous courons un grand danger d’un moment à l’autre”, expliquent nombre d’habitants de la zone 7 qui compte parmi les plus importantes agglomérations notamment en matière de population dans la commune de Chlef. Toujours d’après nos mêmes interlocuteurs, le danger est imminent car avec la récente apparition du choléra, les citoyens de cette localité sont de plus en plus inquiets. Ils tirent pour la énième fois la sonnette d’alarme auprès des autorités locales de la wilaya. “Pour que ces eaux usées dont le volume augmente de jour en jour ne pénètrent pas dans nos maisons, nous  nous trouvons obligés, à chaque fois, d’improviser des conduites et des regards qui se détruisent seulement quelques heures après. La situation que nous traversons n’est guère rassurante car nous craignons qu’à la suite de cet éclatement des conduites en question, cela pourrait facilement être à l’origine de la déclaration du choléra. C’est pourquoi, nous interpellons, encore une fois et avant qu’il ne soit trop tard, les pouvoirs publics afin de procéder à la réparation et dans l’immédiat de cette canalisation surtout que la rentrée scolaire approche et que ladite panne se trouve juste à côté d’un CEM”, s’inquiètent les habitants concernés qui s’interrogent, enfin, sur le mystérieux silence des responsables locaux qui tardent à réagir, bien que maintes fois informées de cette désolante situation.

AHMED CHENAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER