Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Programme des 1104 logements AADL2-CNEP IMMO à AÏN TÉMOUCHENT

Les souscripteurs ne décolèrent pas

© D.R.

Ils ont observé avant-hier mardi un sit-in devant le siège de la wilaya pour protester contre le retard dans la remise des clés, alors que les travaux de leur réalisation ont été déjà achevés depuis trois années.
Les souscripteurs du programme des 1104 logements AADL2-Cnep Immo sont montés ces derniers jours au créneau en interpellant les responsables concernés pour revendiquer la remise des clés de leurs logements qui sont achevés. En effet, les souscripteurs des logements de la formule AADL-Cnep de Aïn Témouchent ont observé avant-hier (mardi) un sit-in devant le siège de la wilaya pour protester contre le retard pris dans la remise de leurs clés alors que les travaux de leur réalisation ont été déjà achevés depuis trois années, et ce, en attendant les travaux d’aménagement extérieur et intérieur de la cité qui ne sont pas exécutés à ce jour. Deux rencontres ayant regroupé les responsables concernés et les représentants des souscripteurs autour du secrétaire général de la wilaya pour tenter de régler ce sérieux problème qui pénalise des centaines de familles en quête d’un toit qu’ils ont chèrement payé. Ce quota de logements de la formule AADL, rappelons-le, a fait l’objet d’un transfert vers la formule Cnep-Immo. Seulement, bien qu’achevés depuis déjà trois années, les souscripteurs attendent toujours leurs clés. 
Il est utile de rappeler que les protestataires ont rencontré le ministre de l’Habitat M. Abdelwahid Temmar lors de sa dernière visite effectuée dans la wilaya de Aïn Témouchent où ils lui exposé cet épineux problème qui tend à s’éterniser. En fait les souscripteurs se sentent victimes d’un conflit qui oppose la DG de AADL et la Cnep Immo pour une histoire de travaux tertiaires d’aménagement externe de la cité que personne n’a voulu prendre en charge bien qu’à cette époque, M. Nasri Djamel, directeur général du logement auprès du ministère de l’Habitat ait tenté de rassurer les mécontents en annonçant qu’un terrain d’entente a été trouvé pour résoudre ce problème qui concerne la prise en charge des travaux tertiaires d’aménagement extérieur (VRD) allant même jusqu’à révéler que le ministère des Finances a débloqué un montant de 1,9 milliard de DA qui a été récupéré sur le compte de la Cnep pour être affecté au compte de l’AADL pour pouvoir réaliser les travaux des tertiaires d’un nombre global de logements estimé à 4 000 unités dont 1 104 logements pour la seule wilaya de Aïn Témouchent. ‘‘Nous remercions le secrétaire général de la wilaya qui a invité les responsables concernés lors des deux rencontres tenues en l’espace d’une semaine dont les directeurs de wilaya du logement, de l’urbanisme et de la Cnep ainsi que les directeurs régionaux de AADL de la Cnep pour tenter de trouver une solution urgente, celle de reloger les familles concernées’’, a déclaré l’un des souscripteurs précisant que le secrétaire général leur aurait promis de leur remettre les décisions de pré-affectation en attendant une régularisation définitive de ce problème qui n’a que trop duré au grand dam de centaines de familles. 
Il est utile de rappeler que par le passé, plusieurs réunions ont été tenues avec les responsables de AADL et de la Cnep pour tenter de cerner ce problème en ce qui concerne le programme des 1 104 logements.


M. LARADJ 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER