Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Béchar

Les travaux de la future cimenterie prochainement lancés

Les travaux de réalisation de la future cimenterie de Béchar vont débuter au cours de ce mois d’août. En effet, le permis de construire de ce projet industriel a été délivré par les services techniques concernés le mois dernier. Le site a été raccordé au réseau électrique et doté d’un forage pour l’alimentation en eau. La future cimenterie, qui s’étend sur une superficie de 100 ha, aura une capacité de production annuelle d’un million de tonnes de ciment. Ce qui devrait contribuer à la diminution de son prix dans la région du sud-ouest du pays et, par conséquent, réduire le coût de revient des différents projets de développement. Cette nouvelle entité industrielle, qui sera mise en service en 2019, devrait également permettre, d’une part, l’approvisionnement en ciment des régions du sud-ouest du pays, et la création de 600 emplois directs et quelque 800 autres indirects, d’autre part. De plus, la société Saoura Ciment, qui supporte la péréquation, vend le sac à 460 DA, alors qu’au marché informel, il est cédé à plus de 650 DA. Pour fournir une quantité suffisante de cette matière, les responsables de la cimenterie ont signé un contrat de livraison avec les cimenteries de Zahana, Chlef, Béni Saf et Saïda qui fourniront, chacune, 1500 t par mois. Trois mille tonnes de ciment par mois seront vendues à Béchar, le reste aux chefs-lieux de daïra.


R. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER