Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Relizane

L’informel gangrène la cité

©D. R.

La mauvaise gestion des municipalités est à l'origine de la plupart des problèmes que vivent les citoyens. On commencera par l'état déplorable des chaussées qui sont, dans certaines villes de la wilaya de Relizane, y compris les plus grandes, comme Oued R’hiou ou Relizane, défoncées ou alors creusées de cratères. Les trottoirs sont aussi en mauvais état et les piétons peinent à marcher dessus. L'hygiène ne semble pas le souci principal d'un grand nombre d'élus qui laissent les immondices s'accumuler avec, souvent, la prolifération d'animaux nuisibles, comme les rats, véhicules de maladies dangereuses. Et puisqu'on parle d'animaux, évoquons aussi ces meutes de chiens et de chats errants aux abords des cités et des villages: eux aussi sont des véhicules potentiels de maladies épidémiques. Que font les services de fourrière? Le volet économique n'est guère plus brillant : des dizaines de commerces illicites gangrènent les villes, et quand les établissements sont réglementés, ils ne respectent pas toujours la loi. C’est le cas de la restauration rapide qui s'effectue le plus souvent dans de mauvaises conditions d'hygiène. Par ailleurs, les dernières intempéries ont montré l'absence, dans les communes des monts de l’Ouarsenis, de moyens de secours, notamment pour le déneigement ; pourtant ces mêmes communes sont connues par les quantités importantes de neige qui y tombent. L'éclairage des villes et des villages laisse souvent à désirer, ce qui arrange bien les délinquants qui peuvent s'adonner aux vols en toute... sécurité ! Les citoyens ont beau tirer la sonnette d'alarme, appeler au secours, personne ne semble se soucier de leur sort. Jusqu'à quand ?

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER