Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

MOSTAGANEM

L’université fête ses 40 ans de fondation

© D. R.

L’université Abdelhamid-Benbadis de Mostaganem a fêté hier le 40e anniversaire de sa fondation avec l’organisation d’une cérémonie, en présence du secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que le recteur Dr Belhakem Mustapha à l’auditorium Benchehida-Mohammed du campus de Kharrouba. C’est par décret présidentiel exécutif qu’a été décidée la création de l’université de Mostaganem à la place de l’ex-Institut technique d’agriculture (ITA). La veille de l’événement a eu lieu la clôture du Festival estudiantin de l’audiovisuel, organisé par le département des sciences de la communication et de l’information de la faculté des sciences sociales en sa 2e édition. Hadj Larbi Bouamama, chef de département de communication, déclarera en marge de la manifestation : “Cet événement constitue une étape significative dans le programme pédagogique et scientifique et permet aux étudiants de faire montre de leur degré de créativité tout au long de leur cursus universitaire.” Les deux vecteurs que sont la communication et l’information exigent de l’apprenant assiduité et aptitudes avérées, et il ajoute que la plupart des acteurs de l’audiovisuel tous secteurs confondus (public et privé) sont des produits de l’université qui évolue en développant en parallèle son champ d’intervention par la signature de conventions dont entre autres avec la DJS pour parachever la formation des étudiants en leur offrant l’opportunité de présenter, lors de pareilles compétitions, les travaux réalisés tout au long de l’année qui traitent de moults thèmes (événements culturels et historiques, présentations de figures emblématiques ou encore de secteurs d’activité…).
Pour sa part, l’inamovible commissaire de cette manifestation, en la personne de Mohammed Merouani, professeur, directeur du laboratoire de recherches et brillant animateur de la radio locale (Dahra), présentera à la nombreuse assistance où l’on pouvait remarquer la présence de Miloud Badreddine et de Dr Ahmed Djebbar, directeur de la radio régionale de Aïn Defla, un inventaire des œuvres en compétition, traitant pour nombre d’entre elles des événements dont Mostaganem, ville de tous les arts, regorge. Notre souci, a-t-il précisé, est d’associer l’académique au pratique, autrement dit des travaux sur site, garant de la complémentarité dans la formation, notre préoccupation. De la quinzaine des œuvres en compétition, cinq seront sélectionnées et deux films ont été récemment primés à l’étranger. En marge de la cérémonie de clôture, un plateau de télévision a été improvisé sur lequel une émission a été enregistrée par une stagiaire du département sous la houlette de Dr Merouani Habib, et comme invités d’honneur trois journalistes de la presse francophone locale, à savoir Habib Si Afif, Benmamar Senouci, correspondant d’Algérie Presse Service, et moi-même pour parler chacun de sa propre expérience dans le domaine journalistique et de l’importance de la formation des futurs professionnels.


M. Salah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER