Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

L’Algérie profonde

MAGHNIA

©D. R.

La couverture sanitaire pour les non-salariés s’éternise
Les non-salariés nécessiteux qui manquent de couverture sanitaire et qui ont fait la demande d’une carte Chifa auprès de la Direction des affaires sociales (DAS) attendent depuis des années. Selon le service social de l’APC de Maghnia auprès duquel les dossiers ont été déposés, ces derniers sont toujours à leur niveau, car la DAS ne les reçoit qu’après qu’elle ait achevé le traitement des dossiers des non-salariés demandeurs des années de 2012 à 2015. Ce sont ainsi 1 200 demandes qui sont bloquées au niveau de l’APC dans l’attente du traitement des dossiers
de ces années.

Ammami Mohammed

Collecte de viande et de moutons pour 550 familles nécessiteuses
L’opération de collecte par le Croissant-Rouge algérien (CRA) local de viande et de moutons pour les nécessiteux est en cours. Selon les responsables du CRA, ce sont 550 familles nécessiteuses qui aspirent à ce genre d’aide. L’opération a touché aussi bien les mosquées où il a été demandé aux croyants de faire don de viande ou de moutons au niveau du CRA ou au niveau des bouchers pour les nécessiteux. Le CRA espère collecter le maximum pour permettre aux 550 familles de passer leur Aïd dans la joie.

A. M.

Le directeur de l’agence foncière pris en flagrant délit de corruption
Le directeur de la conservation foncière de Maghnia a été pris en flagrant délit de corruption et a été placé, jeudi, sous mandat de dépôt en attendant de répondre à son forfait. Ayant besoin d’établir le livret foncier de sa maison, un avocat de métier s’est vu proposer par une femme la délivrance de celui-ci en un temps record contre la somme de 140 millions. Après négociations, le prix du service a été arrêté à 80 millions. La date et l’heure de la remise de l’argent au directeur de la conservation foncière ayant été fixées, l’avocat a prévenu le procureur lequel a ordonné à la Sûreté de daïra de photographier les billets et d’organiser une opération pour confondre le corrompu. Une fois l’argent remis au directeur dans son bureau, les policiers sont intervenus et l’ont ainsi pris en flagrant délit de corruption. Présentés, jeudi, devant le procureur de la République lequel les renvoie devant le juge d’instruction, le directeur ainsi que son intermédiaire dénommés D. S. et B. A., âgés respectivement de 52 et 33 ans ont été écroués.

A. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER