Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

AEP À AÏN TÉMOUCHENT

Mise en exploitation du 4e couloir du cratère de Dzioua

©D. R.

Le quatrième couloir du cratère de Dzioua, une retenue collinaire d’une capacité de 13 millions de m3 vient tout récemment d’entrer en exploitation par l’Algérienne des eaux de Aïn Témouchent.
Ce qui permettra de renforcer le réseau de distribution de plusieurs localités de Aïn Témouchent dans les communes d’Aïn Tolba, Chabat El-Leham, Sidi Ben Adda et El-Malah. Pour maîtriser la gestion du stockage aux réservoirs d’eau et de sécurisation de la distribution de l’eau potable à partir de ce petit barrage naturel, les responsables viennent d’introduire une nouvelle technique de télégestion.
À ce titre, selon une récente déclaration faite à la presse, M. Zidane Ali, chef du service maintenance et exploitation auprès de l’Algérienne des eaux agence d’Aïn Témouchent, ce quatrième couloir qui vient d’être réalisé tout récemment a été mis en exploitation avec l’application de la technique de télégestion à partir du cratère de Dzioua. Ainsi, il est utile de rappeler que la dotation journalière d’eau potable de la wilaya de Aïn Témouchent qui est alimentée par la station de dessalement de l’eau de mer de Chatt El Hillal avec une production de 200 000 m3/jour est de 130 000 à 140 000 m3/jour alors que le reste, soit une dotation de 70 000 m3 à 60 000 m3, est transféré vers la wilaya d’Oran avec l’ancien système d’adduction. ‘‘Actuellement, grâce ce nouveau système de télégestion introduite avec la mise en exploitation du 4e couloir, on peut maîtriser les réservoirs avec la fermeture automatique des vannes en cas de remplissage et de gérer la distribution de l’eau d’une façon rationnelle à partir du barrage de Dzioua jusqu’à la localité d’El-Malah en passant par Sidi Ben Adda et Chabat El-Leham’’, a précisé le même responsable.        

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER