Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Algérie profonde

MOSTAGANEM

Les indus plagistes chassés à Chaïbia
Lors d’un après-midi en mer sur la plage de Chaïbia, relevant de la commune de Benabelmalek-Ramdane, dimanche dernier, nous avons pu constater une présence renforcée des éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem à l’entrée dee cette belle plage pour assurer l’application des directives du ministre de l’Intérieur quant à la gratuité d’accès aux plages. Et en effet, sur place, pas l’ombre d’un plagiste ou gardien de parking pour nous imposer le racket des années précédentes. Sur le sable, aucun matériel non plus de location de solarium n’est visible après l’intervention des gendarmes au lendemain de la déclaration de Noreddine Bedoui, ministre de l’Intérieur à ce sujet. Autre nouveauté, cet été, la programmation de patrouilles pédestres des gendarmes tout au long du rivage pour contrôler et assurer la sérénité des estivants. Par ailleurs, l’opération de libération des plages autorisées à la baignade de l’exploitation illicite des plagistes se poursuit. Sur le terrain, l’activité des gendarmes se traduit par la saisie du matériel utilisé par ces plagistes pour racketter les vacanciers et estivants en leur imposant de payer la “taxe” de location de ces solariums. Mardi après-midi nous avons pu constater de visu l’activité des hommes en vert à la plage des Sablettes relevant de la commune de Mazagran (daïra de Hassi Mamèche) toujours pour remettre de “l’ordre” dans cet espace de détente estivale. D’après le chef des opérations, la saisie effectuée la semaine passée, a permis de récupérer quelque 30 tables et chaises en plastique mises en location au prix fort et sans aucune autorisation, avons-nous appris de source sûre. Selon des témoins oculaires de la scène, les plagistes étaient visiblement surpris et pris de court par le débarquement des gendarmes sur place.

Une colonne mobile contre les feux de forêt installée
La direction de la Protection civile de la wilaya de Mostaganem, en vertu du programme tracé par la DGPC visant la lutte effective contre les  feux de forêt, a procédé mardi dernier à l’installation d’une colonne mobile, à l'unité de la Protection civile de Mostaganem, sous le patronage du  colonel Ahmed Hassani, directeur de  wilaya. Cette colonne mobile, selon des responsables de la cellule d'information, est constituée globalement de 11 vagues qui resteront chacune 12 jours au sein de l'unité de Telagh, pour d'éventuelles interventions. Elle devrait activer jusqu'au mois d'octobre, en luttant contre les feux de forêt déclarés ici et là, à travers cette région à dense végétation forestière et avec l'usage de tous les moyens humains et matériels nécessaires : 53 agents de la Protection civile, tous grades confondus, encadrés par un officier et un médecin, 7 camions-citernes feux légers (CCFL), 2 camions-citernes incendies de12 000 L (C.C.I),1 camion-citerne feux moyens (CCFM), 1ambulance médicalisée, 1voiture de liaison tout-terrain (VLTT), 1 camion de transport du personnel (CTP) et 1 camion de transport du matériel (CTM).
 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER