Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

AÏn Témouchent

Ouverture officielle de la saison estivale

© D. R.

C’est à partir de la coquette plage de Sassel (commune d’Ouled Boudjemâa) que le coup d’envoi officiel de la saison estivale de cette année fut donné samedi dernier par Mme Ouinez Labiba, wali de Aïn Témouchent. Cette belle plage qui était dépourvue d’infrastructures hôtelières vient donc de bénéficier d’un splendide complexe touristique du nom d’Atlantis Djalab et qui vient de donner une valeur ajoutée à la wilaya de Aïn Témouchent et à la commune d’Ouled Boudjemâa, qui se targue aussi de l’apport du complexe touristique Dorian Beach implanté dans sa circonscription, deux infrastructures ayant participé à absorber une partie du chômage dont souffrait la jeunesse. 

À l’occasion de l’inauguration de ce bijou samedi dernier, Djalab Houari, propriétaire de l’Atlantis, s’est félicité d’avoir été le premier à investir au niveau de cette plage qui était totalement dépourvue d’infrastructures hôtelières. En plus de ses 80 chambres, 54 appartements en T2, 7 appartements en T6 et ses 20 chambres single, le complexe touristique Atlantis qui s’étend sur une superficie de 14 000 m2 offre de nombreuses prestations de services pour ses clients dont des toboggans et un aqualand, alors qu’il a généré 104 postes d’emploi directs et une cinquantaine de postes d’emploi indirects. 
“Si j’ai un message à adresser aux investisseurs algériens, je leur dirais d’investir dans le tourisme qui est l’avenir sûr et durable de l’Algérie à même de pouvoir insuffler une nouvelle dynamique à l’économie nationale”, a-t-il souligné. 

Avant d’entamer la visite des stands des différents secteurs dont les activités sont liées à l’évènement, la wali a révélé que la wilaya de Aïn Témouchent sera renforcée par 5 nouveaux établissements hôteliers qui sont prêts à accueillir les estivants dès cette saison estivale dans de bonnes conditions. De son côté, son directeur du tourisme, Maameri Hamouda, a indiqué que les plages de Bouzedjar 2, S’béat, Terga, Rachgoun 1 et 2, qui attirent un grand nombre d’estivants, ont bénéficié d’opérations d’envergure dans le cadre du fonds commun des collectivités locales pour leur aménagement qui sont appelées à donner une belle image aux estivants et apporter une valeur ajoutée aux communes de rattachement. 

Le représentant de la conservation forestière a donné un aperçu sur le dispositif anti-feux de forêt mis en place du 1er juin au 31 octobre et qui prévoit 5 postes de vigie qui englobent une superficie de 30 970 ha répartis à travers les zones de l’intérieur de la wilaya et celles du littoral, avec la mobilisation de 10 brigades d’intervention qui sillonnent toutes les forêts. Quant au programme élaboré par la direction du commerce spécial saison estivale, Abderrahmane Guidji, directeur du commerce de wilaya, a indiqué que celui-ci touchera trois volets, ceux du contrôle, de sensibilisation et de l’approvisionnement du marché en produits alimentaires. Les efforts seront axés sur le contrôle durant cette période très sensibles, “ce qui nous oblige à intensifier les agents de contrôle pour garantir la protection des intérêts du consommateur ainsi que la protection du pouvoir d’achat avec le contrôle de la transparence des pratiques commerciales”, a-t-il précisé.

Aussi, pour mener à bien cette mission, 72 brigades composées de 144 agents de contrôle ont été mobilisées pour le contrôle de la pratique commerciale et la répression de la fraude avec la programmation d’une permanence continuelle lors des week-ends et après les heures de travail avec tous les moyens matériels avec la réquisition de neuf véhicules en bon état pour la couverture de l’ensemble de la wilaya, en particulier les communes côtières qui gèrent 18 plages autorisées à la baignade. Sur les 72 brigades, dont 32 brigades sont affectées à la répression de la fraude et alors que les 40 brigades sont destinées aux contrôle des pratiques commerciales réparties sur l’ensemble des inspections territoriales relevant de la direction, à savoir celles d’El-Amria avec 8 brigades, Béni Saf avec 15 brigades, Hammam Bou-Hadjar avec 8 brigades, en plus de deux brigades mobiles dans la daïra de Aïn Kihal.

 

M. LARADJ 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER