Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Relizane

Plusieurs opérations de circoncision collective effectuées

©D. R.

Plusieurs opérations de circoncision collective ont été menées aux quatre coins de la wilaya à l'occasion du 27e jour de Ramadhan. Une tradition qui se maintient depuis des lustres dans la région. Et le mouvement associatif ainsi que le Croissant-Rouge algérien se sont illustrés par ce genre d’actions cette année. Ainsi, l’association Horizon Culture a organisé une circoncision collective au profit des enfants des handicapés et enfants issus des familles nécessiteuses du chef-lieu. Une opération similaire est organisée par l’association de Kafil El-Yatim qui a touché les enfants orphelins, les enfants dont les familles sont socialement dans le besoin, dans 4 communes de la daïra. Cette initiative est réalisée en collaboration avec l’hôpital Mohamed- Boudiaf de Relizane. Une quarantaine d’enfants en a bénéficié. Des articles vestimentaires, jouets et confiseries ont été offerts aux circoncis à cette occasion. L’association El-Irchad Oual Islah a mené hier, comme chaque année, une opération de circoncision au profit de 30 enfants des familles démunies. Une cérémonie a été organisée dans une salle des fêtes à Relizane au profit de ces enfants et de leurs familles. Des cadeaux (jouets, articles vestimentaires), gâteaux et confiseries ont agrémenté cette fête, au grand bonheur de ces petits. L’hôpital Ahmed-Francis d’Oued R’hiou a, pour sa part, tracé un programme de circoncision. Plusieurs services (chirurgie générale, neuro-chirurgie, orthopédie...) ont été mis à contribution afin de réaliser cette opération qui a débuté quelques jours auparavant par un bilan sanguin des enfants concernés. À noter que la Sûreté de wilaya a organisé aussi un iftar collectif, vendredi dernier, au niveau des barrages routiers de Relizane. Un repas suivi de conseils aux usagers de la route sur la nécessité de respecter le code de la route et ne pas s’exposer et exposer autrui au danger inutilement, surtout à l’approche de l’heure de la rupture du jeûne.

E. Yacine



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER