Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Ansej

Rééchelonnement de dettes de 15 000 promoteurs

Lors d’une rencontre de sensibilisation organisée récemment à la chambre de commerce et d’industrie Dahra de Mostaganem, en collaboration avec la direction de wilaya de l’Agence nationale de l’emploi, le directeur de l’agence locale de l’Ansej, Abdelkader Nehila, a dévoilé le chiffre de plus de 15 000 rééchelonnements des crédits et effacement des agios. Cette mesure concerne les bénéficiaires et jeunes porteurs de projets ayant des petites entreprises et entre dans le cadre des facilitations à la création d’emplois des bénéficiaires d’aide depuis 2011. Par ailleurs, le même responsable a indiqué qu’une convention de retraitement des créances ainsi que des agios réservés éligibles à l’effacement, nés des crédits accordés aux promoteurs Ansej antérieurement au mois de mars 2011, a été signée en septembre 2017 entre les banques publiques, l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) et le Fonds de caution mutuelle de garantie risques/Crédits jeunes promoteurs. Cette opération permet d'effacer les pénalités de retard ainsi que les charges qui en découlent pour les microentreprises financées avant mars 2011. Dans le détail, l'opération se fait par l'introduction d'une demande auprès de l'Ansej et de la Cnac qui devront constater la présence du matériel au niveau de la microentreprise. Les dossiers seront soumis aux banques qui procéderont à l'effacement des agios réservés, avec arrêt des poursuites judiciaires, et fixeront le montant des crédits rééchelonnés pour une période étalée sur 5 ans, dont 12 mois de différé maximum selon le cas.


M. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER