Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Maison de l'entrepreneuriat de Aïn TÉmouchent

Session de formation pour les porteurs de projets

30 étudiants en fin de cycle d’études s’apprêtent à créer leurs propres microentreprises. © D. R.

Elle organise, et ce, en coordination avec l’antenne de la wilaya de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), une série de formations au profit des étudiants.

Créée en 2015, la Maison de l’entrepreneuriat, qui est implantée dans l’enceinte du centre universitaire Belhadj-Bouchaïb de Aïn Témouchent, et ce, dans le but de redynamiser l’esprit d’entrepreneuriat chez les étudiants, organise en coordination avec l’antenne de la wilaya de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) une série de formations. Lundi dernier, ce fut au tour de 30 étudiants en fin de cycle d’études et qui s’apprêtent à créer leurs propres microentreprises de bénéficier d’une session de formation qui vise à une exploitation efficace des expériences acquises. Cette session a été axée particulièrement sur l’étude du marché et sur les mécanismes d’accompagnement des porteurs d’idées ou porteurs de projets pour qu’ils puissent les concrétiser sur le terrain.

À ce titre, le Dr Sari Hassoun Zakaria, directeur de la Maison de l’entrepreneuriat de Aïn Témouchent, a indiqué que ces étudiants nécessitent une formation et un accompagnement qu’ils devront suivre au niveau de la Maison de l’entrepreneuriat à même de les orienter pour les aider à réussir leurs projets. “Nous leur apprenons comment diagnostiquer le marché, comment développer une étude du marché, donner de l’efficacité à leurs idées”, a-t-il précisé. Cette session de formation, rappelons-le, entre dans le cadre d’une série de formations organisées au profit des étudiants durant toute l’année à travers lesquelles les représentants de l’Ansej de la wilaya se chargent de l’orientation de l’étudiant et à lui offrir le soutien financier nécessaire pour la concrétisation de son projet, comme l’avait souligné M. Benyekhlef Miloud, chargé de la formation auprès de l’Ansej de la wilaya de Aïn Témouchent. 

Ce dernier a indiqué que d’autres sessions de formation sont programmées en juin et au cours des mois de septembre et octobre à l’occasion de la rentrée universitaire. Il va sans dire que la Maison de l’entrepreneuriat dénombre plusieurs idées qui n’attendent que d’être accompagnées et soutenues financièrement pour leur concrétisation, notamment celles qui concernent le domaine productif et de prestations de services à l’image de l’idée d’une création d’une crèche inédite spécialisée qui n’existe pas encore à Aïn Témouchent, celle de la production des caisses en plastique destinées aux agriculteurs de Aïn Témouchent, des énergies renouvelables ou encore la production de combinaisons spéciales pour les travailleurs contre les accidents de travail, équipées d’un système de capture de mouvements qui signale le non-port de cette combinaison dans les heures de travail ou encore le projet portant sur la réalisation d’un aqua-parc à Aïn Témouchent ou de fabrication de compresses médicales.
 

M. LARADJ

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER