Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Oran

Six millions d’unités de produits pyrotechniques saisies au port

La saisie effectuée a permis de cibler 6 conteneurs de 40 pieds en provenance de Chine. ©D. R.

La saisie, qui a été effectuée grâce au scanner, a ciblé 6 conteneurs en provenance de Chine et se trouvant dans la zone extra-portuaire.

Les services des Douanes font toujours face au phénomène d’importations frauduleuses de produits pyrotechniques comme révélé par le chef d’inspection divisionnaire des Douanes au  port d’Oran. Ainsi rien que pour le premier semestre 2016, ce sont  6 millions d’unités de produits pyrotechniques qui ont été saisies au port d’Oran dans le cadre de trois opérations distinctes. L’enquête est toujours en cours, nous a-t-on expliqué en marge d’une rencontre sur les risques de manipulation de tels produits alors que les importateurs à l’origine de cette tentative de fraude se sont vu infliger des amendes avoisinant les 15 milliards de centimes et devront faire face à des poursuites judiciaires. La saisie, qui a été effectuée grâce au scanner, a ciblé 6 conteneurs de 40 pieds en provenance de Chine et se trouvant dans la zone extra-portuaire, et notre interlocuteur a souligné que “l’intention de fraude est évidente, puisque les produits pyrotechniques étaient dissimulés au milieu de la cargaison des conteneurs” et il a expliqué encore que “généralement les importateurs frauduleux font des déclarations sommaires,  en mentionnant de la quincaillerie ou des manches à balais placés dans les premières rangées des conteneurs”. Les agents des Douanes qui, au cours de leur formation, sont interpellés et formés précisément sur les risques de tels produits, doivent encore garder à l’esprit que “l’importation frauduleuse de produits pyrotechniques dépasse le cadre des risques des accidents domestiques, mais implique la sécurité nationale”, comme mis en relief par nos interlocuteurs. Quant à la dangerosité de la manipulation de ces produits pyrotechniques, ce sont les représentants de la Protection civile qui interpellent la population en expliquant que  pas moins de 11 personnes ont perdu l’usage d’un œil, sans compter les amputations de doigts et autres brûlures au visage. D’ailleurs, la Protection civile en collaboration avec les services des Douanes, organise de manière cyclique des formations à l’intention des douaniers, sur les risques encourus par la manipulation des produits pyrotechniques et les gestes de secourisme d’urgence en premiers soins. D’autres s’inquiètent du phénomène grandissant de l’usage des produits pyrotechniques lors de célébration des fêtes et qui devrait être interdit.

D. LOUKIL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER