Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Tribunal de Relizane

Trois ans de prison pour agression

©D. R.

Les faits remontent au cours de l'année 2016 lorsque trois jeunes cadres d'une société étatique, qui effectuaient une balade dans certains vieux quartiers de la ville de l’antique Mina, furent agressés. Quatre gaillards, surgissant d'un coup, dont une femme parmi eux, les ont encerclés et immobilisés sous la menace d’armes blanches placées à la gorge de l’un d’eux et aux flancs des deux autres. Des coups de poings et des coups de pieds pleuvent. Sous la violence, l’une des victimes chuta et l’un des assaillants lui arracha son appareil photo numérique et son portable en recevant un coup de poing à la tête lui crevant son œil, prenant ensuite la fuite. Alertés, les policiers interviennent et finissent par retrouver l'un des agresseurs. Alors que la victime a perdu la vue et souffre de plusieurs ecchymoses, ses deux amis, entendus par les enquêteurs, donnèrent la description des agresseurs. Dès le lendemain le trio est appréhendé, avouant leur forfait. Les quatre mis en cause comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Relizane, ce lundi, et nièrent les faits, alors que l’un d’eux avait été pris en flagrant délit. Entendues, les victimes furent catégoriques, précisant que c’était ce trio qui les avait attaqués. Le procureur de la République avait requis huit ans d’emprisonnement ferme pour chacun des trois agresseurs. Le tribunal correctionnel livra son verdict tard dans la même journée, condamnant à trois ans d’emprisonnement ferme les inculpés tandis que la femme a été acquittée.

E. Yacine



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER