L’Algérie profonde / Ouest

TLEMCEN

Un épic pour gérer les jardins publics

©D. R.

Pour gérer et assurer le suivi de l’exploitation des jardins publics et espaces verts, la wilaya de Tlemcen vient de créer un Epic (établissement à caractère industriel et commercial, placé sous l’égide de la direction des forêts. L’objectif de cette initiative à caractère économique et touristique est de redorer le blason de l’ancienne capitale des Zianides qui se distinguait dans le passé par la profusion de sa verdure et l’étendue de ses riches plantations botaniques. L’exemple le plus significatif est celui du jardin public (qui figure dans le guide Michelin) situé dans le quartier La Pépinière, laissé à l’abandon par les élus locaux pendant plus de 50 ans, devenu un lieu de débauche et de rencontre de soulards de tous bords. Cet espace qui s’étend sur environ un hectare fait actuellement l’objet de travaux de rénovation et d’embellissement pour sa prochaine ouverture au public.
Un autre jardin, celui de Sarridj M’bedda implanté au centre-ville qui accueille régulièrement des manifestations culturelles comme le Festival national de la musique andalouse, est concerné par une opération de mise en valeur avec plantation de nouvelles espèces de fleurs et création de jets d’eau. À noter aussi qu’un nouvel espace vert couvrant 2 hectares est en cours d’aménagement à l’entrée est du chef-lieu de wilaya, à proximité du minaret historique de Mansourah.
Selon le cahier des charges, il est prévu sa dotation de plusieurs équipements de loisirs à l’intention des enfants et adolescents. Son inauguration est prévue le 1er novembre à l’occasion du 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale.

B. A.