Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Pour prévenir contre le moustique tigre à Aïn Témouchent

Un spécialiste appelle les citoyens à plus de vigilance

Pour avoir été signalé dans un passé récent dans certaines wilayas proches, à l’image d’Oran, le moustique tigre (Aedes Albopictus) provoque déjà des réactions, une forme d’alerte de la part des spécialistes afin de prévenir contre une éventuelle présence de cette espèce ou sa prolifération dans la wilaya de Aïn Témouchent.
À ce titre et en marge de la journée d’information et de sensibilisation organisée à l’EH Dr-Benzerdjeb, Dr Mohamed Hamou, spécialiste des maladies infectieuses tropicales, a appelé les citoyens à être vigilants et de participer activement aux actions de prévention contre la présence de cette espèce d’insecte qui pourrait constituer un danger réel sur la santé de l’individu et devenir ainsi un véritable problème de santé publique. Comment éviter l’apparition du moustique tigre ? Dans une déclaration faite à la presse, Dr Hamou a donné une large explication sur son développement, l’environnement et les conditions qui permettent sa reproduction ainsi que les méthodes à utiliser pour son élimination en cas de son apparition.
À cet effet, ce spécialiste des maladies tropicales a appelé les services communaux à mener des campagnes de contrôle et de constat des réservoirs et des bâches d’eau qui se trouvent à l’intérieur des habitations et autres endroits où pourrait se développer cet insecte qui prolifère en zone urbaine. Il a en outre saisi cette occasion pour conseiller les citoyens de s’éloigner des eaux stagnantes et de suivre les règles d’hygiène menées à travers les jardins et des balcons. “Venant d’Asie et d’Amérique, le moustique tigre a été introduit en Europe avant d’atterrir en Algérie à travers le déplacement des personnes et des voyageurs”, a-t-il indiqué. Pour lui, le moustique tigre n’est pas un insecte ordinaire, il est considéré comme un vecteur de virus de plusieurs maladies dont le chikungunya ou le zika qui pourrait être à l’origine d’une épidémie.


M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER