Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Enfants trisomiques à Tiaret

Une association face à des entraves administratives

La non-signature de l’agrément pénalise pas moins de 46 enfants trisomiques. ©D. R.

L’agrément n’a pas été délivré en dépit des correspondances adressées à qui de droit.

Avec des débuts authentifiant la volonté de venir en aide aux enfants trisomiques de la wilaya de Tiaret, l’association de wilaya affiliée à l’Association nationale pour l’insertion scolaire et professionnelle des enfants trisomiques (Anit) se trouve, depuis bien des mois, en face d’une entrave administrative qui ne fait que l’étouffer. Créée en février 2015, cette association, qui regroupe 46 enfants trisomiques, a vu son marasme naître le jour où certains membres, dont la vice-présidente, avaient décidé de quitter le bateau. Suite à quoi, la tutelle administrative a exigé des membres restants la convocation d’une assemblée générale afin de remplacer les dissidents qui n’ont jamais exprimé officiellement leur démission et renouveler le dossier de l’agrément. Nonobstant que cette “sommation” ait été exécutée dans les règles, en présence d’un huissier de justice, le nouvel agrément n’a jamais été délivré en dépit d’une série de correspondances adressées par la présidente à qui de droit. “La situation que nous vivons actuellement nous met face à un vide juridique tant que l’agrément ne nous a pas encore été délivré pour des raisons incompréhensibles, ce qui limite nos capacités de mener à bien notre tâche et recevoir des aides des bienfaiteurs, car ne pouvant ouvrir un compte bancaire ou postal”, nous dira Mme Saâdi, la présidente, soulignant que plusieurs bienfaiteurs se sont manifestés pour aider financièrement l’association en exigeant légitimement un numéro de compte. “Nous déboursons mensuellement 14 millions de centimes de nos poches pour faire marcher les choses, mais on ne peut faire mieux”, enchaînera-t-elle en citant, à titre indicatif, l’impossibilité de recruter un personnel spécialisé comme des orthophonistes dont l’association ne peut se charger de leurs salaires. Dans la foulée, cette dernière se dit frustrée de voir une association parallèle dotée de son agrément en un temps record, alors que son association n’a même pas eu le privilège d’être reçue par les responsables concernés. Notre interlocutrice nous a révélé avoir eu une promesse d’être reçue par le premier responsable de la wilaya, qu’elle a eu à approcher personnellement en janvier dernier, lors d’une rencontre-débat organisée par l’association et portant sur la prise en charge des besoins spécifiques des enfants trisomiques, mais la doléance a fait l’objet, des mois après, d’une lettre morte. Par ailleurs, la question qui mérite d’être posée actuellement c’est le motif, ou les dessous dissimulés, du refus de l’administration de délivrer un agrément à une association caritative qui ne porte atteinte ni aux constantes et valeurs nationales, ni à l’ordre public et, encore moins, aux bonnes mœurs et aux dispositions des lois et règlements en vigueur à travers le pays.

R. SALEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER