Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Locaux dits du “président” à Relizane

Une cinquantaine de commerces récupérés

©D. R.

Dans le cadre de l’assainissement du patrimoine communal, les autorités de la commune de Relizane ont procédé cette semaine à la récupération d’une cinquantaine de locaux commerciaux du programme du Président. Ces derniers auraient été inexploités par leurs locataires durant des années, ce qui les a transformés en lieux de débauche et de délinquance, apprend-on de responsables au fait du dossier. De ce fait, l’APC de Relizane compte attribuer ces locaux à des postulants plus sérieux afin de promouvoir l’activité économique dans une localité longtemps oubliée et marginalisée. Cette problématique des locaux communaux n’est pas l’apanage de Relizane à travers la wilaya, des centaines de locaux restent abandonnés et livrés aux délinquants qui s’y adonnent aux pratiques les plus abominables. L’exemple donné par l’APC de Relizane doit être suivi par les autres communes, afin de limiter les dégâts et de faire bouger l’activité commerciale. Car partout ailleurs, la plupart des locaux commerciaux, initiés dans le cadre du programme du président de la République depuis plus de onze ans, restent à l’abandon, livrés au vandalisme. Ces locaux dont les travaux de réalisation ont coûté une fortune au Trésor public servent de lieux de beuverie où l’on déverse des ordures en toute impunité, alors qu’ils ont été créés pour donner une chance aux jeunes chômeurs ayant un métier. Un petit tour à travers ces lieux nous permet de constater les murs noirs de suie du fait de l’incinération des ordures, ce qui fait dire à des riverains qu’il s’agit d’une véritable catastrophe qui mérite des sanctions à l’encontre des responsables de cette situation.

E. Yacine



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER