Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Coupures électriques à AÏN TÉMOUCHENT

Une enveloppe de 343 milliards pour les éradiquer

La direction de Sonelgaz ne ménage aucun effort pour l’amélioration de la qualité de service ©D. R.

Pas moins de 260 postes transformateurs électriques dans les 28 communes de la wilaya ont été posés.

Le niveau des investissements de la direction de distribution de Sonelgaz de Aïn Témouchent a atteint durant le quinquennat 2013-2017 un montant de 3 436 096 000 DA qui a permis d’étendre le taux de couverture de l’énergie électrique dans la wilaya afin de faire face aux coupures récurrentes d’électricité. Par la même occasion, il a été procédé au cours de la même période à la pose de 260 postes transformateurs électriques dans les 28 communes de la wilaya et de 400 km de lignes électriques de moyenne et basse tensions. Le nombre des lignes de moyenne tension est ainsi passé de 22 à 29 lignes. C’est ce qu’a révélé Abdelkader Boudiab, chef de service à la direction de distribution de Sonelgaz de la wilaya de Aïn Témouchent, lequel a précisé qu’un tel volume d’investissements, qui est très important eu égard aux efforts consentis au cours des cinq dernières années par l’entreprise, a permis d’améliorer la qualité des prestations. “À vrai dire, nous en tant que techniciens de l’entreprise, nous avons constaté cette amélioration à travers le nombre de coupures et les doléances des clients. On a enregistré une courbe descendante impressionnante où aucune surtension du réseau électrique n’a été signalée après ces réalisations, vu que le nombre de lignes électriques de moyenne tension est passé de 22 lignes en 2013 à 29 en 2018”, a indiqué le même responsable. Aussi, dans le cadre du renforcement de l’alimentation électrique de la ville de Aïn Témouchent, dont le tissu urbain connaît une extension considérable au POS Sud-Est, des communes d’El-Malah, Terga, Hassi El-Ghella et Aïn El-Arba et de la zone industrielle de Tamzoura, trois cabines électriques mobiles, de 40 mégavolts-ampère (MVA) chacune, ont été installées à Aïn Témouchent, El-Malah et Tamzoura, en plus de la pose de 13 km de lignes de moyenne tension pour renforcer l’alimentation du chef-lieu de wilaya, de la réalisation d’une ligne électrique de moyenne tension d’une distance globale de 31 km pour renforcer l’alimentation des villes côtières de Bouzedjar, M’saïd, Magra, Rouaïba et Houaoura, 4 km de lignes de moyenne tension à Sidi Ben Adda, 8 km à Terga et Ouled Boudjemâa, 12 km de lignes de MT dans la daïra de Aïn Kihal, 17 km de lignes à Aghlal et Aoubellil qui ont été mises en service, 14 km à Aïn El-Arba, en plus des lignes de secours réalisées dans l’agglomération de Aïn Laâlam (commune de Aïn Tolba) sur une distance de 8 km et à Oued Berkèche sur une distance de 5 km. Quant au réseau électrique de basse tension de Aïn Beïda (Hammam Bou-Hadjar), Chentouf, Aïn Tolba, Aghlal et Aoubellil, celui-ci a fait l’objet d’une opération de restructuration sur une distance globale de 84 km, a souligné M. Boudiab.

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER