Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

TIARET

Une rentrée scolaire problématique

Des parents d’élèves qui boycottent la rentrée, des professeurs refusant de reprendre du service, des établissements sans staff administratif… autant de carences qui ont fait que  l’année scolaire a commencé dans la pagaille à Tiaret. Au premier jour de la rentrée, le comble est poussé jusqu’au ridicule à Ksar Chellala, où les parents d’élèves de l’école Ahmed-Medeghri ont empêché leurs enfants de rejoindre un établissement sans directeur et où l’insalubrité a atteint son paroxysme. Pour pallier la situation et apaiser la tension, le chef de daïra s’est chargé lui-même de mener la “campagne” en engageant une équipe d’intervention constituée d’ouvriers de la commune pour une opération de nettoiement. Dans la même ville, les professeurs du lycée Lebgaâ-Lakhdar ont refusé de reprendre du service en s’opposant à la nomination du proviseur, sanctionné auparavant par une commission de discipline. Dans ce sens, ils n’ont pas manqué d’interpeller la directrice de l’éducation de la wilaya. À Medrissa et Rahouia, le lycée Addaoui-Hebib et le CEM El-Maâmoun ont ouvert leurs portes sans staff administratif. Si aucun dépassement majeur n’a été enregistré, il y a lieu de relever que cette triste réalité continue d’inquiéter une grande partie de la population qui attend avec impatience des mesures palliatives locales.   


R. SALEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER