Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

UNIVERSITÉ DE MOSTAGANEM

Vers la création d’une faculté de la communication et du journalisme

© D. R.

Le département des sciences de la communication et de l'information de l'université Abdelhamid-Benbadis de Mostaganem a organisé dernièrement une cérémonie en l’honneur des étudiants ayant brillamment obtenu leurs diplômes de fin de cursus en communication. Au cours de cette réception à laquelle ont également assisté de nombreux étudiants des autres filières des sciences sociales, les directeurs de laboratoires, le chef du département Dr Bouaâmama Larbi, et Merouani Mohammed, enseignant-chercheur, quelque 50 nouveaux promus ont été félicités par l’équipe pédagogique encadrante.
En marge de la cérémonie, Dr Bouaâmama a annoncé que pour la prochaine année universitaire, le nombre d’étudiants inscrits dépassera les 500, répartis dans les différents niveaux de scolarité en sciences de la communication en plus de l’ouverture d’un nouveau parcours de master en presse électronique et écrite et également la mise en place d’un master professionnel en communication touristique. Par ailleurs, une convention a été signée entre le département de communication et celui des Staps pour l’utilisation du laboratoire audiovisuel pour les étudiants de licence et master. L’université de Mostaganem se dirige vers la création d’une faculté de la communication et du journalisme après l’accord de principe du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
“Nous avons honoré une cinquantaine d'étudiants universitaires dans des spécialités de la communication, et cette année la promotion sortante a été baptisée du nom du défunt Ihaddaden Zahir, tandis que quatre de nos professeurs ont été également honorés. Dr Bouaâmama a été gratifié par la direction de la culture de la wilaya de Mostaganem, sans oublier le directeur du quotidien arabophone El Djemhouria ainsi que le commissaire du festival estudiantin audiovisuel”, nous a déclaré Merouani Mohammed. La promotion de cette année rend un hommage appuyé à l’ancien journaliste Zahir Ihaddaden, décédé samedi 20 janvier 2018 à Alger des suites d'une longue maladie, à l'âge de 89 ans.
Ayant rejoint les rangs des militants de la cause nationale, M. Ihaddaden a collaboré au quotidien El Moudjahid de juin 1956 au 19 mars 1962 durant la guerre de libération nationale, où il faisait partie de l'équipe rédactionnelle de l'édition francophone aux côtés du défunt Réda Malek au journal à Tétouan d'abord, le 5 août 1957 puis à Tunis en novembre de la même année. Zahir Ihaddaden était également l'un des relais de Abane Ramdane auprès des militants à l'université d'Alger. Historien et enseignant universitaire, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Histoire de la presse indigène en Algérie, des origines jusqu'en 1930 ou encore La presse écrite en Algérie de 1965 à 1982, et L'histoire des colonisés du Maghreb. 


M. Salah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER