Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

CET DE SIDI BEN ADDA (AÏN TéMOUCHENT)

Vers la disparition définitive des odeurs nauséabondes

Les habitants de la localité de Sidi Ben Adda située à quelques encablures du chef-lieu de wilaya ainsi que ceux qui résidant au nord de la commune de Aïn Témouchent n’auront plus à subir les affres des odeurs nauséabondes que dégage le centre d’enfouissement technique (CET) implanté à proximité de l’ex-Trois Marabouts. Le sempiternel problème des émanations fétides posé à longueur d’année par la population ne sera donc qu’un mauvais souvenir. En fait, c’est une très bonne nouvelle que vient d’annoncer M. Mohamed Kerfaoui,  directeur de l’environnement de la wilaya de Aïn Témouchent lors de la dernière réunion du conseil de l’exécutif de la wilaya tenue sous la présidence de Mme Ouinez Labiba et consacrée à la rentrée sociale et à la situation de l’environnement et de l’hygiène. Ce dernier a annoncé que le problème des odeurs nauséabondes qui émanent du centre d’enfouissement technique de Sidi Ben Adda trouvera solution très prochainement notamment avec l’inscription d’une nouvelle station de traitement  du ‘‘jus des déchets organiques’’ plus connu sous le nom de ‘‘lixiviat’’. ‘‘À ce titre”, a-t-il révélé, “un avis d’appel d’offres national et international vient d’être lancé et le choix de l’entreprise qui sera chargée de sa réalisation se fera incessamment’’. Dans son intervention, il a tenté d’expliquer que son entreprise procède chaque jour à la couverture du site avec de la terre végétale et au compactage sauf que le fort taux du lixiviat est à l’origine de ces odeurs, un problème qui trouvera une solution définitive par la réalisation de la station de traitement du lixiviat, une opération centralisée.

M. LARADJ 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER