Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Centre universitaire Belhadj-BouchaÏb dE AÏn TÉmouchent

Vers le passage au rang d’université

Le centre universitaire réunit toutes les conditions requises pour être promu au statut d’université. ©D. R.

Il compte neuf instituts qui englobent plusieurs filières, cinq laboratoires destinés à la recherche scientifique.

Lors de la récente visite effectuée à la fin du mois de juillet dans la wilaya de Aïn Témouchent, Tahar Hadjar, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a déclaré qu’une demande sera soumise au gouvernement en septembre prochain portant sur la promotion de certains centres universitaire au statut d’universités dont celui de Aïn Témouchent, Belhadj-Bouchaïb, qui réunit toutes les conditions requises aussi bien sur le plan humain que matériel et scientifique, et que ce dernier aura de fortes chances de recevoir l’accord des pouvoirs publics. À ce titre, partant du fait que c’est l’encadrement pédagogique qui détermine la promotion d’un centre universitaire en université et non le nombre d’étudiants, les responsables semblent prêts à entamer cette opération du moment qu’elle sera accompagnée automatiquement par la promotion aux rangs supérieurs de nombre d’enseignants exerçant actuellement dans ce centre. Ils sont déjà 400 professeurs et un nombre considérable d’agents techniques spécialisés (ATS) qui encadrent quelque 9400 étudiants dont 90 étudiants étrangers dans 14 nationalités, un chiffre tout près de celui exigé, soit 10 000 étudiants.
Sur le plan des infrastructures, le centre universitaire de Aïn Témouchent compte neuf instituts qui englobent plusieurs filières, cinq laboratoires destinés à la recherche scientifique. Aussi, selon Abdelkader Ziadi, sous-directeur des études post-graduation, sur les 14 domaines qui existent au niveau national le CUAT en compte 9 domaines ouverts dans diverses spécialités.
Néanmoins, mêmes si toutes les conditions sont réunies pour que le CUAT soit hissé au rang d’université, des difficultés subsistent avec le retard de la livraison du reste des laboratoires de recherche et les amphithéâtres, sachant que le centre universitaire a bénéficié de 4000 places pédagogiques supplémentaires dont 3600 ont été livrées. Sur le plan des œuvres sociales, hébergement et restauration, le centre universitaire Belhadj-Bouchaïb de Aïn Témouchent a bénéficié de 4000 lits dont 3600 lits ont été livrés lors de l’inauguration de la nouvelle cité universitaire effectuée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à l’occasion de sa visite.
Enfin il y a lieu de signaler que des procédures ont été entamées au niveau du ministère pour la levée du gel une fois les conditions réunies sur le projet portant sur la réalisation de 1000 lits supplémentaires. En résumé, selon les responsables du CUAT Belhadj-Bouchaib, disons que toutes les conditions, notamment sur le plan infrastructurel et d'encadrement pédagogique, sont réunies pour que le centre universitaire de Aïn Témouchent soit hissé au rang d'université.

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER