Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

#EspacesLibres / Partenariat Réd-DIG-"Liberté"/CAP(ENP)

#EsapcesLibres

La cryptomonnaie, victime de nombreux braquages

Source : https://www.tomsguide.com/us/how-to-protect-bitcoins,news-26260.html

Dès le début de l’année 2018, la monnaie virtuelle en prend un coup suite à la baisse constante du Bitcoin mais aussi à cause de vols de différentes autres monnaies. En effet, en cette période, la cryptomonnaie a connu les plus grands  braquages numériques de toute son histoire, tel que le montant total dérobé lors de ces derniers approxime le million de dollars américains.

Coincheck, un crypto-braquage sans précèdent 

Dans la nuit du 25 au 26 janvier, des hackers ont réussi à s’infiltrer dans la plateforme japonaise d’échange de monnaies cryptographiques Coincheck et à détourner l’équivalent de 530 millions de dollars en NEM, dépassant les 480 millions de dollars en Bitcoin volés de la plateforme MtGox en 2014 .

Suite à cela, Coincheck a dû rembourser 425 millions de dollars de ses propres fonds à ses clients et le NEM, cryptomonnaie singapourienne autrefois classée 10ème des devises virtuelles les plus importantes, a perdu 20% de sa valeur monétaire.

Deux semaines plus tard, même topo en Italie

Le 9 Février, BitGrail confirme par le biais d’une publication sur son site avoir perdu 170 millions de dollars en Nano à cause de transactions non-autorisées menant à une suspension temporaire des activités de dépôts et de retraits.

Des braquages virtuels mais pas que…

En Grande Bretagne et plus précisement dans le village de Mousfould, un couple de courtiers spécialistes des monnaies virtuelles a été victime d’un braquage armé, une première dans l’histoire. Les cambrioleurs en question ont menacé le père de famille dans le but de s’emparer de ses avoirs en Bitcoins en les transférant vers un compte propre à eux.

Quelles mesures contre ces délits !

En termes de prévention, certaines Blockchains dont celles de l’Ethereum utilisent un système de contrats intelligents afin d’éviter de pareilles occurrences.

Quant à la réglementation, il n’en existe actuellement aucune régissant le monde cryptique, même quand il s’agit de telles effractions. Cependant, Christine LAGARDE, directrice du Fonds Monétaire International (FMI) a déclaré que l’établissement de celle-ci était inévitable pour la sécurité de tous. De plus, l’Allemagne et la France ont appelé à une discussion à propos de la régulation du Bitcoin lors du prochain G20 .

Ces déclarations ont été source de nombreux débats et controverses au sujets de l’aspect libre et de l’anonymat des transactions de ces devises, qui demeurent ouverts jusqu’à ce jour.

Ahlem MEROUANE

Partenariat Réd-DIG-"Liberté" (#RDL)/CAP (EN Polytechnique)

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER