Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Partenariat Réd-DIG-"Liberté" (#RDL)/CAP(ENP)

Son équipe a gagné le premier prix "Rocketry" (#LibertéVENDREDI)

Mehdi Brahiti (EN Polytechnique): "Nous avons prouvé que nous maîtrisions le sujet"

Face à huit autres équipes venues de différentes universités algériennes, la fusée fabriquée par les  "mécaniciens" (élèves ingénieurs en génie mécanique) de l’Ecole Nationale Polytechnique (ENP) a décroché avec brio le 1er prix de la compétition inter-universitaire en aéronautique « Rocketry » qui a eu lieu le lundi 25/09/2017 à l’université Saad Dahlab de Blida.

Mehdi Brahiti, élève ingénieur en génie mécanique à l’ENP, et capitaine de l’équipe gagnante, nous parle des coulisses de cet exploit.

 

Entretien réalisé par Sarah TACHET

Comment tout ce projet a-t-il débuté ?

Tout a commencé le jour où Mr Kherrat – ingénieur polytechnicien actuellement installé au Canada- nous a fait une conférence à l’ENP, et en a profité pour nous exposer l’idée de la compétition consistant en la fabrication d’une fusée. Tous les étudiants qui assistaient à la conférence étaient intéressés par l’idée, et à partir de là, nous avons formé une équipe, et j’ai été élu « chef de projet ».

Mehdi Brahiti (à gauche) /©Hichem Aichouche

En combien de temps avez-vous fabriqué la fusée ?

Nous avons fait l’étude théorique en deux semaines, et réalisé le montage de la fusée en deux semaines. L’étape la plus difficile, et la plus longue, du projet était l’étape intermédiaire qui a duré un peu plus de 2 mois. Cette étape consistait en la recherche des matériaux adéquats, des entreprises capables de réaliser des pièces conformes à nos exigences et des sources de financement pour notre projet. Heureusement, tout au long du projet, nous avons bénéficié de l’aide de Mr Kherrat, de nos enseignants, et de certaines entreprises.

Le jour de la compétition, sur quels critères avez-vous été évalués ?

L’évaluation s’est faite sur 3 critères majeurs : la pertinence du dimensionnement et des calculs, la réalisation de la maquette et enfin l’aspect autofinancement et exposition du travail.

©Hichem Aichouche

Qu’est ce qui a fait la différence face aux 8 autres équipes ?

Tout d’abord, il faut savoir que sur les 9 équipes participantes, le jury a sélectionné 3 finalistes qui sont l’équipe de l’université de Sidi Bel Abbès, celle de l’université de Blida et nous-mêmes. Ensuite, ce qui a fait la différence, c’est la présentation de notre rapport, où nous avons prouvé que nous maîtrisions réellement le sujet.

Cette expérience vous a-t-elle forgée ?

Bien sûr qu’elle nous a forgés. A plusieurs reprises, nous nous sommes retrouvés bloqués à cause d’un manque de ressources, de l’indisponibilité d’un matériau, ou d’un imprévu de dernière minute. Mais nous avons réussi à surpasser toutes ces difficultés, et nous avons compris qu’il ne fallait jamais abandonner.

©Hichem Aichouche

En tant que chef de projet, qu’avez-vous appris de cette expérience ?

Grace à ce projet, j’ai pu acquérir beaucoup de savoir, que ce soit de l’aspect technique ou de l’aspect managérial, car gérer une équipe de 17 personnes n’a pas été simple, mais j’y suis arrivé.

J’aimerai pour terminer faire passer un message aux générations de polytechniciens qui vont venir après nous : la réalisation d’une fusée a été une première pour notre école, à vous maintenant de faire mieux encore. Au prochaines éditions de la compétition, ne vous contentez pas de la réalisation, mais faites le lancement de la fusée.

Entretien réalisé par Sarah TACHET

CAP(ENP)/Rédaction Digitale de "Liberté"(#RDL)


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER