Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

#EspacesLibres / Partenariat Réd-DIG-"Liberté"/Soleil (HEC)

#EspacesLibres

Hassiba Boulmerka, la conquérante

©D.R.

C’est le 10 Juillet 1968 à Constantine qu’est née la championne olympique Hassiba Boulmerka, spécialiste et référence en courses de demi-fond (800 et 1500m). L’influence que cette athlète a apporté au sport Algérien est remarquable non seulement grâce à son palmarès qui est des plus impressionnants, mais aussi avec ses interventions dans le monde sportif pendant et après sa carrière.

En revenant sur son palmarès, Hassiba Boulmerka a commencé sa carrière avec brio en remportant sur sa terre natale le 800m du Championnat panarabes d'athlétisme.

Hassiba Boulmerka a été la première à apporter une médaille d’or à l’Algérie aux jeux olympiques de Barcelone 1992. « Tu es bien préparée, tu vas gagner et on va rentrer en Algérie » c’est sur ces mots de son entraineur que la coureuse a entamé son 1500m qui sera remémoré jusqu’à aujourd’hui, cette course qui l’a poussé jusqu’à ses derniers retranchements et qui a fini par une victoire éclatante de l’Algérienne.

Il n’a pas été facile pour elle de s’entrainer, car en plus de la difficulté des entrainements à ce niveau, l’Algérie vivait une période des plus sombres de son histoire et Hassiba Boulmerka a rencontré énormément de problèmes liés à sa discipline. Entre menaces de morts, critiques de sa tenue qui n’est pas au gout des intégristes, elle se voit obligée de s’entrainer à Berlin avant les JO et recourir à une escorte policière. Celle-ci répond aux critiques par « Aussi vrai qu'il est impossible de se rendre à la mosquée en short, il est impossible de courir en hidjab ».

Son palmarès ne s’arrête pas là, car elle est également doublement championne du monde en 1991 et 1993 sur sa discipline fétiche : le 1500m. Cette victoire est également très symbolique car elle devient la première africaine à devenir championne du monde d'athlétisme.

On se souviendra notamment de sa participation aux Mondiaux de Stuttgart suite à la pression de sa fédération, compétition où elle était blessée et devait concourir avec deux orteils dont les ongles sont tombés. Ses chaussures étaient percées pour ne pas risquer d’aggraver l’infection, elle finit toutefois à la 3ème place.

C’est en 1998, après énormément de courses et de succès, que Hassiba Boulmerka décide d’arrêter de courir suite à la mort de sa mère.

Sa vie ne s’arrête pas là, elle occupera tout d’abord un poste au sein de la commission des athlètes du Comité International Olympique pendant une période. Elle décidera ensuite de lancer ses propres affaires, la première qu’elle appellera « Hassiba Boulmerka International » faisant l'intermédiaire entre les laboratoires pharmaceutiques et les pharmacies, elle représentera ici en Algérie la marque Diadora spécialisée en chaussures sportives, et d’autres entreprises diverses à son compte.

Hassiba Boulmerka a sans nul doute mérité le respect et réussi à être un modèle et une fierté pour les Algériens ainsi que d'autres populations. Elle a remporté le prix de la femme arabe la plus émérite dans le domaine du sport et proclamée fervente défenseur des droits de la femme, un exemple de sérieux et de persévérance, et actuellement, une brillante femme d'affaires. Elle s'est dite comblée de continuer à recevoir des distinctions, chaque année, pour ses performances, "ce qui démontre l'importance accordée au sport et à la femme en Algérie".

 Nazim BOUAFIA

Partenariat Réd-DIG-"Liberté"(#RDL)/Soleil HEC 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER