Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

#EspacesLibres / PartenariatRédDIG"Liberté"/INJAZ El Djazair Alumni

#LibertéVENDREDI

Il y a 52 ans, Indira Ghandi prenait le pouvoir

D.R.

Il y a 52 ans, le 18 janvier 1966, Indira Ghandi accédait au pouvoir. 

Elles sont connues de par l’histoire, leurs empreintes sont restées indélébiles. Les aléas du temps n’ont jamais ébranlé l’image de ces femmes aux pouvoirs qui se sont succédé à la tête des plus grandes nations.

Notre focus du jour, se porte sur Indira GHANDI, première femme à avoir dirigé l’Inde qui sera considérée comme la cinquième puissance économique dès 2018. L’inde fait office de la première démocratie au monde, une formule bien mérité grâce à ses 814 millions d’'électeurs, ce qui la place bien loin devant les États-Unis, «deuxième démocratie du monde», avec 219 millions de votants.

ACTE 1 :

Née le 19 novembre 1917 et décédée le 31 Octobre 1984, elle devient premier ministre de l’Inde à l’âge de 49 ans, et se maintient au plus haut sommet de l’État de 1966 à 1977 puis de 1980 à sa mort en 1984.

 

ACTE 2 :

Le 18 janvier 1966, elle devient la seconde femme de l’Histoire à être démocratiquement élue premier ministre après Sirimavo BANDARANAIKE. Son règne dure 15 ans, succédant à son père, la fille de Nehru a participé avec le Mahatma GANDHI lors de la lutte de libération de l’inde.

 

ACTE 3 :

Durant ces quinze années de pouvoir, d’une part, elle fait de l’ancienne colonie de l’empire  britannique, un pays en voie d’émergence à l’échelle mondiale. D’autre  part, sur le plan national, elle fait de la lutte contre la famine un combat continu, l’instabilité régionale la pousse dans un conflit fratricide contre le voisin Pakistanais qui eut lieu en décembre 1971. Autre point tonitruant des années de la femme de fer Indienne, l’avancement des programmes nucléaires et les essais de 1974.

 

ACTE 4 :

Après les années de gloire, une défaite amère survient en 1977 suite à son échec lors des élections électorales, accompagné du décès de son fils aîné lors d’un exercice militaire dans la ville de New Delhi.

Courte absence de trois ans et la revoilà profiter des chamailles de l’opposition, elle revient au pouvoir en 1980.

 

ACTE 5 :

L’erreur de trop ; soumise aux conflits religieux, l’inde a toujours été le nid de  divergences internes dont celle des Sikhs, en juin 1984, Indira Gandhi a ordonné la prise d'assaut du Temple d'Or d'Amritsar, la ville sacrée des sikhs, où s'étaient retranchés des extrémistes de la communauté religieuse, qui voulaient transformer l'État indien du Punjab en Khalistan indépendant .

Cette attaque qui a coûté la vie à 1200 victimes, a été la raison direct de son assassinat le 31 octobre 1984 par deux de ces proches gardes de corps. 

 

A travers ces cinq actes, nous avons retracés les épisodes les plus marquants de cette icône mondiale de la politique au féminin, cela nous a permis aussi de sortir du mythe de la femme  occidentale, une légende qui veut faire de la femme politicienne au pouvoir un idéal purement occidentale, chiffre à la clef, la seule femme premier ministre en France, fut Edith Cresson entre 1991 et 1992.

La femme et le pouvoir est un éternel dilemme, une histoire qui tourne souvent mal, Hillary Clinton a bien connu cela. D'après le dernier rapport de l'ONU femmes, publié le 15 mars 2017. Pour chacun des 193 pays du monde, cette branche des Nations unies s’est fixé comme prérogative de recenser les femmes au pouvoir,  Résultat ? Elles sont à peine 16 à diriger un État ou à être premier ministre. Soit 8,3 % à l’échelle mondiale.

Un chiffre bien peut séduisant, mais nullement unique en son genre, la femme aujourd’hui ne se positionne pas en force dans plusieurs secteurs, création d’entreprise, politique… Nos dames se font rares ; L’exemple de Indira Ghandi devrait en inspirer plus d’une, les clefs du pouvoir sont détenues par celles et ceux qui osent et n’hésitent pas à mettre sur la table leurs plus grands atouts. Prochaine étape 2020 ? Oprah Winfrey fait office de favoris après sa dernière sorti le 13 janvier lors des Goldens Globes.

Idir Nasser BELKEBIR

Partenariat #RDL/INJAZ El Djazair Alumni

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER