PROFIL AUTEUR

Kamel DAOUD

Écrivain

66 Articles
  • Par Kamel DAOUD 20/01/2022 | 12:01
    L’AUTRE ALGÉRIE La “bonatirosation” d’un pays entier

    L'un des plus néfastes legs de Bouteflika est celui des médias de débilisation collective : TV, chouyoukh guérisseurs, Zaibet & Cie, pilule contre le diabète, pronostiqueur de séisme et Bonatiro(s) diversifiés dans le délire,

  • Par Kamel DAOUD 20/01/2022 | 12:01
    La “bonatirosation” d’un pays entier

    L'un des plus néfastes legs de Bouteflika est celui des médias de débilisation collective : TV, chouyoukh guérisseurs, Zaibet & Cie, pilule contre le diabète, pronostiqueur de séisme et Bonatiro(s) diversifiés dans le délire,

  • Par Kamel DAOUD 15/01/2022 | 12:01
    Peut-on faire du pays une Équipe Nationale ?

    Pourquoi un match de foot de l’équipe nationale est presque une religion pour nous ? Pourquoi est-ce comme renaître que de lancer un ballon dans un filet ? Parce que rien n’est caché dans cet univers simple : on connaît le nom de l’entraîneur, celui

  • Par Kamel DAOUD 13/01/2022 | 12:01
    L’Autre Algérie Peut-on faire du pays une Équipe Nationale ?

    Pourquoi un match de foot de l’équipe nationale est presque une religion pour nous ? Pourquoi est-ce comme renaître que de lancer un ballon dans un filet ? Parce que rien n’est caché dans cet univers simple : on connaît le nom de l’entraîneur, celui

  • Par Kamel DAOUD 06/01/2022 | 12:01
    L’Autre Algérie La majorité qui perd l’usage d’écrire son nom

    Dans un bureau de poste algérien, un matin entre décolonisation et banalisation. Lieu où aboutit la vie hydrocarbure nationale, le baril de pétrole converti en veines humaines.

  • Par Kamel DAOUD 06/01/2022 | 12:01
    La majorité qui perd l’usage d’écrire son nom

    Dans un bureau de poste algérien, un matin entre décolonisation et banalisation. Lieu où aboutit la vie hydrocarbure nationale, le baril de pétrole converti en veines humaines.

  • Par Kamel DAOUD 01/01/2022 | 12:01
    Lettre (indirecte) à un Algérien par choix

    Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou”, résumait le foudroyant philosophe allemand Nietzsche. Et à chaque fois, cette formule violente condense, pour l’auteur, ce qu’il retient des radicalités

  • Par Kamel DAOUD 30/12/2021 | 12:12
    L’Autre Algérie Lettre (indirecte) à un Algérien par choix

    Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou”, résumait le foudroyant philosophe allemand Nietzsche. Et à chaque fois, cette formule violente condense, pour l’auteur, ce qu’il retient des radicalités contemporaines.

  • Par Kamel DAOUD 23/12/2021 | 12:12
    L’Autre Algérie Shirine Boutella (et tant d’autres) : coupables de non-représentativité

    L'actrice Shirine Boutella est coupable. De quoi ? D’un baiser dans un film. D’elle-même. De son corps. De son visage. Ou de sa liberté de vivre sa propre liberté.

  • Par Kamel DAOUD 23/12/2021 | 12:12
    Shirine Boutella (et tant d’autres) : coupables de non-représentativité

    L'actrice Shirine Boutella est coupable. De quoi ? D’un baiser dans un film. D’elle-même. De son corps. De son visage. Ou de sa liberté de vivre sa propre liberté.

  • Par Kamel DAOUD 18/12/2021 | 12:12
    Un seul héros celui qui pense contre “le peuple”

    Si la tendance n’est pas la règle, elle est souvent là, observable à l’œil nu : à l’apogée de sa singularité, au sommet de son talent, l’intellectuel algérien se fait soudainement populiste, succombe au commun simpliste et récuse

  • Par Kamel DAOUD 16/12/2021 | 12:12
    L’Autre Algérie Un seul héros celui qui pense contre “le peuple”

    Si la tendance n’est pas la règle, elle est souvent là, observable à l’œil nu : à l’apogée de sa singularité, au sommet de son talent, l’intellectuel algérien se fait soudainement populiste, succombe au commun simpliste

  • Par Kamel DAOUD 09/12/2021 | 12:12
    L’Autre Algérie Le pays de nos yeux fermés

    Fascinante expression : “L’ennemi de derrière les mers.” Leitmotiv de la théorie du complot, rappel de l’histoire, mais aussi topographie de nos imaginaires mauvais marins.

  • Par Kamel DAOUD 09/12/2021 | 12:12
    Le pays de nos yeux fermés

    Fascinante expression : “L’ennemi de derrière les mers.” Leitmotiv de la théorie du complot, rappel de l’histoire, mais aussi topographie de nos imaginaires mauvais marins.

  • Par Kamel DAOUD 04/12/2021 | 12:12
    Celui qui veut l’Algérie doit vouloir ses villages

    Pourquoi ceux qui veulent faire de la politique, en jouer, se faire passer pour elle ou en rêvent ne vont presque jamais dans les villages algériens pour parler, prêcher ou écouter ? Trop loin peut-être : Alger est située dans un pays et le pays, c’e

  • Par Kamel DAOUD 02/12/2021 | 12:12
    L’Autre Algérie Celui qui veut l’Algérie doit vouloir ses villages

    Pourquoi ceux qui veulent faire de la politique, en jouer, se faire passer pour elle ou en rêvent ne vont presque jamais dans les villages algériens pour parler, prêcher ou écouter ? Trop loin peut-être : Alger est située dans un pays et le pays, c’e

  • Par Kamel DAOUD 25/11/2021 | 12:11
    L’Autre Algérie Le rêve collectif et ses mille morceaux brisés

    Les rêves algériens, quels sont-ils ? Le plus connu est celui de prendre la mer, puis la terre qu’il y a derrière et y rester comme si on était né et même le croire. L’autre rêve est le paradis.

  • Par Kamel DAOUD 25/11/2021 | 12:11
    Le rêve collectif et ses mille morceaux brisés

    Les rêves algériens, quels sont-ils ? Le plus connu est celui de prendre la mer, puis la terre qu’il y a derrière et y rester comme si on était né et même le croire. L’autre rêve est le paradis.

  • Par Kamel DAOUD 18/11/2021 | 12:11
    L’Autre Algérie Le complot ou la maladie du maquis éternel

    Lu hier un titre de presse : “Une équipe algérienne de football qui a su résister aux complots.” Étrange et fascinante maladie de l’âme vide

  • Par Kamel DAOUD 11/11/2021 | 12:11
    Le livre devenu un “sans-papier”

    Un livre (moderne) est le contraire du manuscrit ancien. Un livre est clos, se lit à l’horizontal, on l’achète pour payer un imprimeur et un auteur, il est “signé”, doté d’un index, sommaire et soumis au copyright.