FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

PROFIL AUTEUR

Merzak Tigrine

Journaliste

1112 Articles
  • Par Merzak Tigrine 17/09/2017 | 12:09
    Il veut doter le Conseil de sécurité israélien de nouveaux pouvoirs Netanyahu prépare une guerre contre les Palestiniens

    Après avoir interrompu toutes les négociations avec les Palestiniens, Benjamin Netanyahu soutient un projet de loi visant à modifier la constitution israélienne, pour doter le Conseil national de sécurité du pouvoir direct de déclencher des guerres.

  • Par Merzak Tigrine 14/09/2017 | 12:09
    protection des ressources naturelles et organisation d’un référendum Conférence à Genève sur le Sahara occidental

    Plusieurs ambassadeurs et experts en droit et en affaires internationales ont participé à une conférence intitulée “La question du Sahara occidental, la dernière colonie du continent africain”

  • Par Merzak Tigrine 14/09/2017 | 12:09
    La justice marocaine maintient la pression sur les détenus du Hirak Pas d’apaisement entre Rabat et le Rif

    La cour d’appel d’Al-Hoceima a quadruplé la peine infligée au journaliste Hamid El-Mahdaoui, en le condamnant à un an de prison contre les trois mois dont il avait écopé en première instance.

  • Par Merzak Tigrine 13/09/2017 | 12:09
    Le sommet qu’ambitionnait Israël d’organiser avec le continent annulé L’Afrique fidèle à la Palestine

    L’occupant israélien s’est, une nouvelle fois, cassé les dents en Afrique, avec le report sine die du sommet qu’il voulait tenir avec les dirigeants africains au Togo du 23 au 27 octobre, tant les boycotteurs étaient nombreux.

  • Par Merzak Tigrine 12/09/2017 | 12:09
    Hirak du Rif Imposante marche de soutien à Bruxelles

    À l’appel des activistes rifains installés en Europe, la ville de Bruxelles a été le théâtre, dimanche après-midi, d’une imposante marche de soutien au Hirak du Rif, a rapporté hier le site d’informations marocains “rifonline”.

  • Par Merzak Tigrine 12/09/2017 | 12:09
    Violences armées contre les Rohingyas en Birmanie L’ONU dénonce un “nettoyage ethnique”

    Face à l’exode massif des Rohingyas musulmans vers le Bangladesh, dont le nombre a dépassé le cap des 300 000 réfugiés, l’ONU a vivement dénoncé hier un “exemple classique de nettoyage ethnique”.

  • Par Merzak Tigrine 11/09/2017 | 12:09
    Les Rohingyas proclament un cessez-le-feu d’un mois Birmanie : espoir d’allégement des souffrances des réfugiés ?

    Avancé comme argument par le gouvernement birman pour justifier sa répression de la minorité musulmane des Rohingyas, les rebelles de cette communauté ont annoncé hier qu’ils ont décrété un cessez-le-feu unilatéral d'un mois(...)

  • Par Merzak Tigrine 10/09/2017 | 12:09
    Il veut relancer les négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario Sahara occidental : le pari d’Antonio Guterres

    Le dernier rapport d’Antonio Guterres, présenté à l’AG de l’ONU, préconise la relance du “processus de négociations avec une nouvelle dynamique et un nouvel esprit, afin de parvenir à une solution politique acceptable pour le Front Polisario et Rabat

  • Par Merzak Tigrine 10/09/2017 | 12:09
    Le Bangladesh craint une catastrophe humanitaire Le nombre de réfugiés rohingyas atteint les 300 000

    Au fil des jours, le nombre des réfugiés musulmans rohingyas, fuyant la Birmanie où ils sont victimes de violences de la part des autorités locales

  • Par Merzak Tigrine 07/09/2017 | 12:09
    Alors que la chef du gouvernement birman crie à la “désinformation” Le massacre des musulmans Rohingyas se poursuit

    La crise des musulmans Rohingyas a connu de nouveaux développements hier avec la première réaction officielle de Rangoon, qui a dénoncé un “iceberg de désinformation”, tandis que l’armée birmane continue son œuvre macabre.