PROFIL AUTEUR

Tahar HOUCHI

Journaliste

102 Articles
  • Par Tahar HOUCHI 10/06/2020 | 09:06
    Fatsah Ouguergouz, ex-membre du Comité pour la révision de la Constitution “LE PROJET NE CONTIENT PAS DE VÉRITABLES MARQUEURS DE CHANGEMENT”

    Dans le strict respect du secret des délibérations auquel il se sent tenu en sa qualité d’ancien membre du Comité de révision de la Constitution, Me Ouguergouz porte un regard critique sur la mouture du projet qui est soumise à “enrichissement”.

  • Par Tahar HOUCHI 03/05/2020 | 09:05
    “The Report”, “Contagion” et “The Laundromat” Des films qui accablent la CIA au bonheur des cinéphiles

    Il est des films que l’on oublie sitôt le visionnage terminé. A contrario, il en est d’autres qui vous collent à la peau, vous habitent durant la journée et vous poursuivent jusque dans vos rêves.

  • Par Tahar HOUCHI 26/04/2020 | 09:04
    “Scipion l’Africain”, de l’Italien Carmine Gallone Retour sur un film au service du fascisme

    L’histoire est toujours confisquée par les vainqueurs et les forts. Le cinéma en est souvent un des moyens de confiscation.

  • Par Tahar HOUCHI 03/12/2019 | 11:12
    24e Festival international du Film d’auteur de Rabat Le 7e art, un miroir des disparités sociales

    Cette édition est surtout marquée par la participation de plusieurs premières œuvres. Un certain vent de jeunesse souffle sur les cinémas d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

  • Par Tahar HOUCHI 18/11/2019 | 11:11
    Sur fond d’une démocratie en construction La Tunisie célèbre le cinéma

    Les JCC (Journées cinématographiques de Carthage) ont célébré du 26 octobre au 3 novembre la 30e édition dédiée à Nejib Ayad. La programmation riche et dense était un miroir sur les soulèvements dans plusieurs pays (Algérie, Chili, Liban…).

  • Par Tahar HOUCHI 03/10/2019 | 11:10
    34e Festival International du Film Francophone de Namur Sous le signe de “L’engagement, la fantaisie et la féminité”

    Pas moins de 140 films issus des quatre coins de la francophonie seront présentés jusqu’à demain.

  • Par Tahar HOUCHI 15/08/2019 | 11:08
    LE CINÉMA AMPLIFIE LA VOIX Peuple algérien en Suisse

    Les Algériens se souviennent de la Suisse comme âtre du FLN et théâtre des négociations de l’indépendance. Ils l’affectionnent. Certains pour ses banques, d’autres pour sa liberté d’expression.

  • Par Tahar HOUCHI 01/08/2019 | 11:08
    LE FESTIVAL CINÉ-PLAGE DE HARHOURA Les pieds dans l’eau et un œil sur le Maroc

    Plusieurs acteurs, réalisateurs, directeurs de festival et journalistes, en provenance d’Algérie, de Russie, de France, de Grèce, du Maroc, du Burkina Faso...

  • Par Tahar HOUCHI 18/07/2019 | 11:07
    Exposition “Le Monde de Leonardo” De Vinci s’invite à Milan

    Cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 24 décembre, est une plongée dans le monde de ce génie de la Renaissance

  • Par Tahar HOUCHI 11/07/2019 | 11:07
    Escale estivale en Grèce Athènes, entre splendeurs et chaos

    Au lendemain des élections législatives en Grèce, une nouvelle page se tourne.

  • Par Tahar HOUCHI 09/06/2019 | 12:06
    Lyes Salem, comédien et réalisateur, à “Liberté” “Abou Leila est un film sur la rédemption”

    Le 72e Festival de Cannes 2019 a été marqué par une présence algérienne importante.

  • Par Tahar HOUCHI 09/06/2019 | 12:06
    Slimane Benouari à propos de son rôle dans “Abou Leila” “J’ai travaillé sur ma mémoire et les images de violence vécues en Algérie”

    Liberté : Quels ont été vos ressentis après votre passage sur les écrans cannois ?

  • Par Tahar HOUCHI 28/05/2019 | 11:05
    Amin Sidi-Boumediene, réalisateur de “Abou Leila”, à Liberté “Le vrai sujet du film est la survivance dans un contexte de violence”

    Après la sortie de plusieurs courts-métrages à succès à l’instar de Alger, demain et L’île, Amin Sidi-Boumediene signe son premier long-métrage Abou Leila.

  • Par Tahar HOUCHI 27/05/2019 | 11:05
    Clôture du 72e festival de Cannes La Palme demeure masculine

    Lors de la cérémonie de clôture de cette édition, le prix le plus convoité a été attribué au réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho pour son film “Parasite”.

  • Par Tahar HOUCHI 27/05/2019 | 11:05
    Sylvester Stallone a animé un masterclass à Cannes “J’ai encore toute ma tête et de l’expérience comme un vieux boxeur”

    La journée du 24 mai, l’avant-dernier jour du festival, a été particulièrement pleine de passions. Vers 1h30 du matin, le nouveau film de Abdelatif Kechiche, Mektoub My Love : Intermezzo se termine et provoque la polémique.

  • Par Tahar HOUCHI 26/05/2019 | 11:05
    Mounia Meddour réalisatrice de “Papicha” à “Liberté” “Le film arrive à un moment-clé de l’histoire de l’Algérie”

    Lors de sa projection au 72e Festival de Cannes dans la section “Un certain regard”, Papicha a eu droit à une standing ovation émouvante. Rencontrée sur place, Mounia Meddour

  • Par Tahar HOUCHI 26/05/2019 | 11:05
    72e festival de Cannes Les JCC draguent la diaspora et Marco Bellocchio brigue la Palme

    Pendant que les projections se suivent, les festivaliers continuent leur chasse de selfies avec les stars, et les militaires et policiers poursuivent inlassablement leurs rondes sous un soleil qui ose pointer son nez de temps à autre.

  • Par Tahar HOUCHI 23/05/2019 | 11:05
    “Abou Leila” et “Le jeune Ahmed” projetés à Cannes Au cœur de la violence intégriste

    Ces fictions des réalisateurs Amin Sidi Boumediene et les frères Dardenne ont été présentées respectivement dans la section “Semaine de la critique” et en compétition officielle. Et le point commun de ces deux films est la violence générée par l’enfe

  • Par Tahar HOUCHI 22/05/2019 | 11:05
    Ils ont conquis les festivaliers de Cannes Almodovar, Malick et Delon font leur cinéma

    Lors de cette 72e édition, Alain Delon s’est réjoui de sa Palme d’honneur, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar a livré ses confessions, et le mystérieux cinéaste américain Terrence Malick met en scène les petites gens victimes du nazisme.

  • Par Tahar HOUCHI 20/05/2019 | 11:05
    Son film “Papicha” retenu dans la section “Un certain regard” Mounia Meddour fascine les festivaliers sur la Croisette

    Tous ont salué ce film qui fascine, remue et perturbe. Le réalisateur de “La Montagne de Baya” aurait eu les larmes aux yeux de voir sa fille au sommet de cette montagne cinématographique qu’est le festival de Cannes !