Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Que sait-on?

Lu pour vous

Cnep news Cnep-banque, 10e banque maghrébine

Dans sa dernière édition, la revue trimestrielle de la Cnep-banque, Cnep news, est revenu sur le classement 2011 des 90 premières banques du Maghreb, reprenant le magazine de la banque et de la finance en Afrique (African Banker) qui a publié dans son édition française du deuxième trimestre 2011 le classement des 90 premières banques du Maghreb. Dans ce classement, la Cnep-banque s’est hissée au dixième rang. Le classement est basé sur plusieurs paramètres, à savoir le bilan de la banque qui a été estimé à 11 626 millions de dollars, soit 819 310 millions de dinars. Éditée par la cellule de communication de la Cnep-banque, Cnep news revient sur l’actualité de la banque. C’est ainsi qu’elle nous apprend qu’en matière de crédit immobilier à taux bonifiés, les Algériens préfèrent la Cnep-banque. Sur le nombre de 13 000 crédits à taux bonifiés accordés aux particuliers par les banques de la place pour un montant évalué à 10 milliards de dinars, la Cnep-banque a raflé 6218 crédits pour un montant de 7,7 milliards de dinars. Dans un autre article, la revue revient sur la collecte de l’épargne de la banque avec plus de 6 millions de comptes gérés. La revue est également revenue sur la certification des comptes de banque. La certification des comptes est indéniablement un acquis très important pour la banque. “Cet acquis n’est pas le fruit du hasard, mais bien le résultat de plus d’une décennie d’efforts acharnés, fournis par tous les travailleurs de la Cnep-banque”, écrit le DGA finances et comptabilité de la banque. Les ressources générées par ces comptes permettront, selon la rédactrice de l’article, à la banque de financer des projets immobiliers et de conforter son image de marque. La revue délivre également un certain nombre d’informations sur l’activité de la banque. C’est ainsi qu’on apprend qu’en matière de financement des entreprises, la Cnep-banque a accordé 94,7 milliards de dinars aux investisseurs. La Cnep-banque s’achemine progressivement vers l’abandon du livret d’épargne manuel, remplacé par le livret à piste magnétique, lui-même en attente d’être remplacé par la carte magnétique. Enfin, le bulletin trimestriel de la Cnep-banque a accordé un espace important à la création de la société de capital investissement (SCI), El-Djazair Istithmar, avec la Badr. Dans son édito, le P-DG de la Cnep-banque, Djamel Bessa, écrit que “la Cnep-banque entame une nouvelle ère avec sa participation à la création d’une société de capital investissement. L’entrée en activité de la filiale commune avec la Badr renforcera l’ancrage de notre banque. Elle donne une indication supplémentaire sur son implication totale dans l’effort de développement”.