Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Que sait-on?

lu pour vous

Lettre de la Creg : Renouvelable : les textes d’application en 2012

Dans sa 15e édition de décembre 2011, la lettre de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg) est revenue sur les principales actions programmées par la commission pour l’exercice 2012. On apprend ainsi que la Creg contribuera, durant cette année 2012, au parachèvement du cadre réglementaire régissant la production de l’électricité et la distribution du gaz par canalisation, à travers la poursuite de l’élaboration et la finalisation des projets de décrets exécutifs sur l’encouragement de la production de l’électricité à partir de sources renouvelables ainsi que la certification de garanties d’origine de l’électricité renouvelables. Les arrêtés devant permettre leur application (procédure d’octroi des avantages dans le cadre du régime spécial et tarifs d’achat garantis) ainsi que d’autres arrêtés relatifs à des règlements et spécifications techniques seront élaborés. équilibres a également abordé le sujet des concessions de distribution de l’électricité et du gaz. L’analyse des bilans annuels sur l’exercice 2012 a fait ressortir, écrit équilibres, des contraintes dans l’atteinte des objectifs, imputées en grande partie par les concessionnaires, d’une part, à la gestion et l’organisation interne, non encore adaptée en termes de structuration en moyens matériels et ressources humaines et, d’autre part, à un environnement externe défavorable. Sur le plan financier, les principales contraintes rencontrées par les concessionnaires sont les créances et le taux de perte qui constituent un important handicap et un sérieux préjudice. Dans une interview à équilibres, Tahar Djouambi, PDG de SDE, estime que “concernant les volets financiers et techniques (électricité), une grande distance nous sépare encore de la situation à laquelle nous voulons arriver”. Il ajoute que l’importance des écarts constatés entre les indicateurs réalisés par les directions de distribution de SDE “nous interpelle, d’où la nécessité d’apporter les correctifs nécessaires, là où nous sommes moins performants”. M. Djouambi souligne qu’un travail est fait pour réduire les écarts entre les réalisations de 2010 et les objectifs non atteints, moyennant la poursuite des actions ayant donné des résultats et la correction de celles où un manque d’efficacité a été relevé. Pour finir, le numéro 15 d’équilibres a mis les projecteurs sur l’expérience du Forum de Londres. Son origine, sa composante et ses prérogatives ont ainsi été détaillées.