Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

La patiente a souffert le martyre

1100 km pour une appendicite

© D. R.

Souffrant de douleurs abdominales, une patiente répondant aux initiales de F. H., a dû parcourir 1100 km pour être enfin soignée.

En effet, transférée en urgence de l’établissement public de santé de proximité d’In Guezzam jusqu’à l’EPH de Tamanrasset, soit sur une distance de 400 km, la patiente qui a été mise sous perfusion au service des urgences pour calmer ses douleurs, a été surprise par la décision de l’EPH portant sur son transfert vers l’hôpital d’In Salah à cause de l’absence de médecins spécialistes et de chirurgiens devant la prendre en charge.

Accompagnée de son mari, elle est contrainte de faire encore 700 km de route sur une civière pour se soulager de l’abcès que le médecin d’In Guezzam avait présenté pour une complication due à une intoxication alimentaire.

En arrivant à In Salah, après avoir bravé la mort en parcourant une route impraticable à bord d’une ambulance non équipée, la patiente a été contrainte de refaire à nouveau le diagnostic ainsi que toutes les analyses médicales demandées, lesquelles ont fini par montrer l'ampleur de l’infection dont elle souffrait.

Il ne s'agit pas finalement d'une intoxication alimentaire, mais de l’inflammation de l’appendice, nécessitant une intervention qui perd l'aspect de son urgence en laissant le malade parcourir 1100 km.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER