Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

RADAR / Actualités

Avec, en toile de fond, des tensions entre Washington et Téhéran

Bientôt un baril à 90 dollars ?

Conséquences des sanctions américaines contre l’Iran, entrées en vigueur mardi 7 août, les cours du pétrole grimpent. Et selon certaines prévisions évoquées par d’Amrita Sen, analyste chez Energy Aspects, à l’antenne de la chaîne américaine CNBC, la hausse des prix de l’or noir pourrait se poursuivre et le baril du brut atteindre les 90 dollars au cours du dernier trimestre de l’exercice en cours. Tout dépendra, a-t-elle indiqué, du volume de pétrole iranien dont les États-Unis priveront le marché. Il y aura ainsi, a-t-elle fait constater, un resserrement important des approvisionnements sur le marché, ce qui signifie inévitablement des prix plus élevés. Il est évident que, dans cette situation, le malheur des uns fait le bonheur des autres : l’envolée des cours va profiter aux autres pays pétroliers.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER