Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

L’ONG de Cheikh Bentounès pour l’institution d’une journée internationale du Vivre-ensemble

Dépôt officiel du dossier auprès de l’AG de l’ONU en septembre

Reconnue par l’Organisation des Nations unies avec le “statut consultatif spécial” auprès de l’Ecosoc, Aisa (Association internationale soufie alâwiyya), dont le président d’honneur est le cheikh Khaled Bentounès, porte depuis trois ans le projet d’institution d’une journée internationale du vivre-ensemble. Afin de constituer un dossier solide à déposer auprès de l’Assemblée générale de l’ONU, en septembre prochain, l’ONG organise, le 19 mai à la maison de l’Unesco à Paris, un workshop qui réunira des présidents d’ONG, des maires de grandes villes, des représentants de pays et d’organisations à vocation spirituelle. Le but de ce workshop est l’élaboration d’une déclaration de la Journée internationale du vivre-ensemble appelée “Déclaration de Paris”.
La rencontre aura pour thème central la tolérance, avec comme soubassements la prévention contre la radicalisation qui mène au terrorisme, le développement durable, bien-être et vivre-ensemble et l’inclusion sociale et vivre-ensemble.
Driss Djazairy, directeur exécutif du centre pour la promotion des droits de l’homme et du dialogue global de Genève ; Lakhdar Brahimi, ancien représentant spécial du SG de l’ONU ; Jean Christophe Thiabaud, conseiller adjoint pour les affaires religieuses du MAE français… participent à la conférence.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER