Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Après le court métrage, sortie du livre

“Ils ne savaient pas que c’était une guerre !”

 Le réalisateur français Jean-Paul Julliand a supervisé la conception d’un ouvrage qui réunit les témoignages de quinze Bourguisans, qui avaient 20 ans entre 1954 et 1963 et qui furent des “appelés comme des centaines de milliers d’autres jeunes, envoyés dans un brasier qui se cachait sous l’euphémisme ‘événements d’Algérie’”. Ils ont découvert une guerre, une vraie. Ils ont découvert le danger, la peur, les embuscades, la mort.

Ils en furent marqués à vie, de leurs propres aveux. Ils se sont alors enfermés dans le silence, sans jamais raconter ce qu’ils ont vu et vécu de l’autre côté de la Méditerranée, jusqu’à ce que l’auteur les rassemble, d’abord pour un documentaire filmé puis pour l’ouvrage, qui vient de sortir en librairies en France. Le livre raconte, à travers les témoignages des anciens appelés affectés en Algérie, l’histoire de la “France rurale sortant de sa torpeur en ces années 1950 pour recevoir en pleine figure une guerre, lointaine et proche. Lointaine dans l’espace. Proche parce qu’elle fut tatouée dans la chair de ces jeunes villageois”.
Les récits de ceux qui ont assisté aux tortures, exécutions sommaires, voire assassinats dans le cadre des tristement célèbres “corvées de bois”, sont particulièrement poignants.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER