Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Simple excès de zèle ou véritable atteinte aux libertés

Jouer de la guitare dans un jardin public est “interdit” à Alger

Alors que sous d'autres cieux l'expression artistique dans l'espace public est encouragée, voire même financée par la levée d'un impôt spécial, chez nous, jouer de la guitare sèche dans un jardin public relève désormais de l'interdit. C'est en tout cas la mésaventure qu'a connue mardi soir un jeune musicien, Adel H. à l'espace de “détente” faisant face au stade olympique du 5-Juillet et géré par l’Office des parcs de sports et loisirs d'Alger (Opla). “Il était 20h40 .Trois agents de sécurité accompagnés de leur responsable sont venus m'ordonner d'arrêter de jouer de la musique au motif que la guitare c'était interdit. J'ai eu beau leur expliquer qu'il s'agissait d'une simple guitare acoustique et sans amplificateur, que le bruit même des enfants qui jouaient à côté était plus fort,   ils n'ont rien voulu entendre ! Deux étudiants qui étaient de passage sont venus se joindre à moi pour s'interposer. Mais en vain, j'ai dû finalement ranger mon instrument !”, nous a révélé hier le jeune musicien, en colère. Son récit ne va pas sans rappeler, par ailleurs, l'interpellation, l'année dernière, par la police d'un autre artiste de rue qui, lui, “sévissait” à la place Audin. Triste époque.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER