Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Le ramassage ne s’est pas fait depuis les dernières municipales

La commune de Hamadi croule sous les ordures

Depuis novembre 2017, soit au lendemain des élections municipales, la nouvelle équipe à la tête de l’Assemblée populaire communale (APC) de Hamadi n’assure plus le ramassage des ordures. Dès lors, les habitants de cette commune n’ont plus de choix que d’abandonner leurs ordures ménagères sur les bordures des routes et autres ruelles de la ville. C’est ainsi que des terres agricoles se sont transformées en dépotoirs à ciel ouvert, alors que des cités flambant neuves, à l’exemple des 142 logements Essalam, sont carrément devenues des décharges publiques. Partout, sur les routes et dans les quartiers, des odeurs nauséabondes, et la seule solution dont disposent encore les habitants de cette ville, c’est de brûler périodiquement les montagnes d’ordures formées par-ci,  par-là. Selon des sources proches des autorités locales, le nouveau P/APC refuse de signer le déblocage du budget (environ 7 milliards de centimes) réservé à cet effet, parce que des responsables au niveau de la wilaya de Boumerdès lui auraient imposé une entreprise privée pour le ramassage des ordures.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER