Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Les ouvriers chinois déplacés pour “la bonne cause”

La mosquée d’abord, les logements LPP et AADL ensuite !

La grande mosquée d’Alger semble être désormais la priorité numéro un de toutes les institutions et entreprises. De nombreux chantiers de bâtiment ont été mis à l’arrêt à Alger afin que les ouvriers chinois puissent renforcer les effectifs de travailleurs en charge de la construction de la grande mosquée d’Alger. Sont concernés par cette décision certains chantiers LPP et AADL, dont les travaux sont à l’arrêt depuis quelques semaines déjà. Les effectifs, chinois essentiellement, ont été affectés vers le chantier de la grande mosquée. Tout semble être permis afin de livrer le projet “présidentiel” dans les délais, quitte à pénaliser des milliers de souscripteurs LPP et AADL qui attendent leurs logements depuis quatre années déjà, alors que les délais de réalisation de nombre de cités ne devaient pas dépasser 36 mois.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER