Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Après le carnage routier survenu à El-Oued

Le débat sur l’usage du chronotachygraphe relancé

© D.R.

Le dernier carnage routier survenu sur la RN3 dans la commune d’Astil, entre El-Oued et Biskra, qui a fait 13 morts et 45 blessés, et le nombre alarmant d’accidents enregistrés presque quotidiennement sur la RN1 dans sa partie reliant Tamanrasset à Ghardaïa ont eu pour effet de relancer le débat sur l’utilité des mesures introduites dans le nouveau code de la route. Nombre d’activistes de la société civile de la wilaya de Tamanrasset interpellent de nouveau les autorités compétentes sur l’application rigoureuse de la loi relative à l’organisation, la sécurité et la police de la circulation routière, obligeant les conducteurs des véhicules de transport de marchandises de plus de 3 500 kg et les véhicules de transport de personnes de plus de 9 places d’équiper leur véhicule d’un chronotachygraphe permettant d’enregistrer le temps de conduite, la vitesse et la distance parcourue. Cet équipement est un boîtier de la taille d’un autoradio, comprenant deux lecteurs de carte, un sélecteur d’entrée manuelle, un écran d’affichage et une imprimante, lequel, étant relié de façon sécurisée au capteur de mouvement, enregistre les données relatives à l’utilisation du véhicule pendant une année. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER